Technologie

La voiture électrique bientôt au prix de la thermique ? Pas avant 2027


Quasiment inaccessible pour une bonne partie des utilisateurs, la voiture électrique pourrait bientôt se vendre au même prix qu’un modèle thermique. C’est une étude de BloombergNEF pour l’ONG Transport & Environment (T&E) qui aboutit à cette conclusion. En effet, selon le rapport fourni à l’organisation, la parité du coût de production entre une voiture thermique et une voiture électrique devrait être atteinte en 2027. Mieux, avant 2030, les voitures zéro émission pourraient même devenir plus abordables que les véhicules thermiques. 

L’étude de BloombergNEF va encore plus loin en comparant l’évolution des coûts de production selon le type de voiture. Concrètement, le rapport fait la distinction entre les citadines, les berlines, les SUV ou encore les utilitaires légers. Ce sont ces derniers qui parviendraient à un niveau de prix équivalent à leur pendant thermique dès 2025. Ils devraient être suivis par les SUV et les berlines en 2026. Les citadines, n’atteindraient ce résultat qu’en 2027, après le reste du marché, ce qui semble plutôt logique puisque ce sont les véhicules les moins rentables pour les constructeurs.

Batteries moins chères = voitures plus abordables

Pour l’équipe à l’origine du rapport, la cause de cette chute de prix est double. Le facteur principal, c’est la baisse de prix des batteries électriques (-58% de baisse prévue entre 2020 et 2030). La demande croissante en cellules devrait aboutir à une réduction des coûts de production, d’autant plus que les technologies pour les fabriquer à plus bas coût ne cessent de se développer. L’autre facteur permettant de réduire le prix, c’est l’adaptation. Des constructeurs eux-mêmes qui ont fait le choix de mettre au point des plates-formes dédiées à l’électrique et des lignes de production adaptées.

A découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Ainsi, BloombergNEF estime que les ventes de voitures électriques en Europe pourraient représenter 85% du marché en 2035. En attendant, le marché des véhicules électriques abordables se résume à quelques citadines à l’autonomie limitée. C’est le cas de la Dacia Spring, de la Seat Mii ou encore de la Renault Twingo ZE. Mais si l’on en croit les conclusions de l’étude, l’offre en véhicules électriques abordables devrait se multiplier dans les prochaines années. 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page