Politiques

“Il y aura un pass sanitaire”


Publié


Mis à jour

Jean Castex : "Nous avons plus de 2 millions de doses AstraZeneca, j'espère qu'on va les écouler"
France 2

Article rédigé par

Invité sur le plateau du 20 Heures, le Premier ministre, Jean Castex, a répondu aux questions d’Anne-Sophe Lapix. Il a fait le point sur la situation vaccinale, le sort d’AstraZeneca et a rebondi sur le statut du pass sanitaire, rejeté mardi 11 mai à l’Assemblée nationale.

Le mardi 11 mai au soir, 18,5 millions de Français ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19. Le Premier ministre Jean Castex, invité sur le plateau du 20 Heures de France 2, a annoncé pouvoir atteindre les 20 millions de vaccinés à la fin du week-end, un peu plus tard que le 15 mai prévu initialement. On va tout faire pour“, tempère le Premier ministre. Il accuse les retards du vaccin AstraZeneca, et précise qu’il y a deux millions de doses encore disponibles. Rappelé aux erreurs de communication d’Emmanuel Macron sur les autres vaccins, il botte en touche. C’est pour soi-même, je suis moi-même vacciné à l’AstraZeneca, ça protège contre les formes les plus graves de la maladie“.

Jean Castex rappelle qu’on pourra se faire vacciner sur son lieu de vacances estival. N’hésitez pas à aller vous faire vacciner sur votre lieu de villégiature, je compte sur votre mobilisation, a soutenu Jean Castex. L’objectif, c’est de ne perdre aucune dose“. Mais l’exécutif a-t-il vraiment suivi les recommandations du conseil scientifique ? Stéphane Gaudry, professeur au service de réanimation de l’hôpital Avicienne de Bobigny (Seine-Saint-Denis) en doute, et rappelle que les chiffres sont bien plus hauts que lors des derniers déconfinements. 300 morts par jour, faut-il s’en contenter ? Nous verrons les taux de mortalité pays par pays après l’épidémie (…). Ce qui a le plus d’impact, c’est fermer les écoles“, a répondu Jean Castex.

Le pass sanitaire vient, par ailleurs, d’être rejeté à l’Assemblée nationale. Est-ce la guerre avec le MoDem, dont les députés ont voté contre l’article de loi incluant la mise en place de ce pass ? La divergence ne portait pas sur le pass sanitaire, mais sur la date de sortie de l’urgence sanitaire“, a précisé Jean Castex. Certains élus de la majorité voulaient l’avancer au 30 septembre. On va trouver un accord avec la majorité (…). Et il y aura un pass sanitaire“, a-t-il assuré.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page