Sports

Le Real crie au scandale !

Le Real Madrid ne digérait pas les décisions de l’arbitre lors du choc face au FC Séville (2-2). La faute à un penalty oublié pour les Madrilènes après une main d’un défenseur sévillan.

Le Real Madrid a peut-être vu s’envoler le titre de champion à la 74e minute de son match face au FC Séville, dimanche. Alors que les Madrilènes venaient d’obtenir un penalty après une faute incontestable de Yassine Bounou, le gardien sévillan, sur Karim Benzema, l’arbitre de la rencontre est revenu sur sa décision après avoir consulté la VAR. La faute à une main commise par Eder Militao dans la surface madrilène sur l’action précédente et synonyme, selon Munuera Montero, d’un penalty en faveur des Andalous.

Lire aussi : Le coup de gueule de Zidane

 

Une décision qui a provoqué la colère des Madrilènes. Car si le défenseur brésilien a bel et bien touché le ballon de la main à la réception d’un corner, il était dos à l’action et n’a même jamais regardé le ballon. Surtout, peu avant, Felipe avait commis une faute de main similaire sur laquelle n’avait pas bronché l’arbitre. Pas plus que les responsables de la VAR. « S’il y a main, il y en effet main de Militao mais il y a aussi main de Séville. Ce que m’a dit l’arbitre ne m’a pas convaincu. Normalement, je ne parle jamais de cela, mais aujourd’hui je suis un peu en colère, a d’ailleurs pesté Zinedine Zidane à l’issue de la rencontre. J’ai vu une main de Séville, une main du Real Madrid, et ils ont sifflé contre nous. »

Un discours policé au vu de l’indignation du camp madrilène. « Quelle honte », a ainsi écrit Dani Carvajal dans un tweet rapidement effacé par l’international espagnol. « Honte ! » A en croire Marca, ce fut l’un des mots les plus entendus dans les couloirs et les vestiaires du Stade Alfredo Di Stefano, certains dirigeants parlant de « vol », de « terrible scandale » ou d’« injustice ». Des morts forts qui reflétaient l’énorme colère des Merengue.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page