Politiques

DIRECT. Suivez notre soirée spéciale sur le 10 mai 1981, jour où François Mitterrand a été élu président de la République


Ce qu’il faut savoir

Au soir du 10 mai 1981 à 20 heures, le visage de François Mitterrand apparaît sur les postes de télévision de France. L’image du candidat de la gauche se dessinant lentement sur l’écran reste gravée dans les mémoires, tant l’arrivée d’un président socialiste à l’Elysée est historique. A cette occasion, franceinfo diffuse, dès 19h50, la soirée électorale telle qu’elle s’est déroulée il y a quarante ans. Une élection qui a aussi bouleversé les dispositifs télévisuels jusqu’alors mis en place pour de tels événements.

Une troisième candidature victorieuse. En 1981, François Mitterrand se présente pour la troisième fois à l’élection présidentielle. Un scrutin qu’il remporte avec 15,708 millions de voix, contre 14,642 millions pour le président sortant, Valéry Giscard d’Estaing. Après vingt-trois ans d’opposition, la gauche accède enfin au pouvoir. A 64 ans, après un long parcours politique, François Mitterrand fait son entrée à l’Elysée. Ses héritiers, les principaux acteurs du Parti socialiste, ont célébré ce quarantième anniversaire, dimanche au Creusot.

 La droite se déchire. C’est sur fond de profondes divisions que s’affrontent les deux principaux courants de la droite française lors de cette élection présidentielle. Les partisans de Jacques Chirac, arrivé troisième du premier tour, et ceux de Valéry Giscard d’Estaing se déchirent, à tel point que, dans les coulisses, l’équipe de Jacques Chirac conseille à ses électeurs de voter contre le président sortant au second tour. Valéry Giscard d’Estaing accusera son ancien Premier ministre d’avoir fait perdre la droite. Les deux hommes ne se réconcilieront jamais. 

  Record de longévité. François Mitterrand sera réélu en 1988 avec 54,02% des voix face à Jacques Chirac. Le président socialiste reste l’homme qui a occupé le plus longtemps ce poste en France, même si ses deux septennats ont été marqués par deux expériences de cohabitation, de 1986 à 1988 puis de 1993 à 1995. 

L’héritage de François Mitterrand. Un grand nombre d’hommes politiques et de Français de tous bords n’ont pas oublié cette journée du 10 mai. Nombreux sont ceux qui témoignent pour l’évoquer. 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page