People

Vincent (Koh-Lanta 2021) éliminé : “Je n’ai aucun regret sur mon parcours” (EXCLU)


Ce vendredi 7 mai 2021, TF1 a diffusé un nouvel épisode de Koh-Lanta, Les Armes secrètes dédié à la traditionnelle semaine des binômes ! Ainsi, ce n’est pas un candidat mais deux qui ont été éliminés. En effet, à l’issue d’un nouveau conseil, Vincent a reçu 8 votes contre lui et a donc entraîné Laëtitia, avec qui il faisait équipe, dans sa chute. Le duo avait pourtant un collier d’immunité mais Lucie a pu le contrer grâce à son arme secrète. Vincent n’a toutefois aucune rancoeur vis-à-vis du déroulé des événements. Lors d’une interview accordée à Purepeople.com, le jeune homme apparaît très fairplay en faisant le point sur son aventure.

Que ressentez-vous lorsque Lucie sort son arme secrète et prive Laëtitia de son collier d’immunité ?

Je me sens perdu ! Parce que je ne pensais pas qu’il était possible d’avoir une arme secrète aussi puissante que celle-ci, et qu’elle puisse annuler notre collier. Donc je me sens perdu et je réalise quand même très vite que je vais partir parce que tous les votes vont se diriger contre moi.

Vous dites que c’est bien joué de sa part… avec le recul qu’en pensez-vous ?

Oui, ça n’a pas changé. Ça reste un jeu, j’aurais eu le bracelet je pense que j’aurais pu faire la même chose donc je ne peux pas lui en vouloir d’avoir joué et d’avoir voulu rebattre les cartes de son côté.

D’après les épisodes, Lucie semblait plus proche de vous que de Maxine. Pourquoi a-t-elle préféré sauver Maxine plutôt que vous ?

Je pense que c’était une possibilité pour elle d’aller plus loin et un moyen aussi de se révéler, de montrer qu’elle pouvait elle aussi se frayer un chemin.

Vous vous êtes mis vos alliés (les ex-jaunes) à dos pour protéger Laure et Maxine. Aujourd’hui, elles votent toutes les deux contre vous. Comment le prenez-vous ?

Tout le monde a essayé de sauver ses fesses, on est cinq binômes, je savais qu’elles étaient très proches de Jonathan, il y avait Lucie et Arnaud qui avaient un collier d’immunité donc il fallait faire un choix. Je pense qu’elles avaient créé moins de liens avec moi, donc ça s’est dirigé contre moi. Je ne peux pas leur en vouloir non plus.

Regrettez-vous de ne pas avoir voté contre l’une d’elles lorsque vous en aviez l’occasion ?

Non pas du tout. Honnêtement, sur mon jeu, quand j’y repense six mois après, je n’ai aucun regret sur mon parcours, si c’était à refaire je referais tout, je suis très heureux. Je repars aussi avec tout l’amour des téléspectateurs, c’est un vrai bonus. J’ai fait mes choix en mon âme et conscience et je suis droit dans mes bottes. J’ai été stratège mais je n’ai pas fait de coups dans le dos, j’ai respecté les gens qui m’ont respecté.

Vous avez “quitté” l’alliance jaune après des coups de pressions de Shanice et Thomas… qui vous qualifient de traître. Qu’en pensez-vous ?

Si je dois émettre une réponse, c’est que je n’ai pas à recevoir de coups de pression comme ça, je l’ai dit, j’ai fait savoir que je n’allais pas voter contre Laure, on a voulu me forcer. Surtout que c’était à peine si j’avais eu un “merci” après les avoir défendus aux ambassadeurs. J’ai vite compris que c’était une alliance qui n’allait pas m’être favorable. Ils formaient leur quatuor entre eux (Mathieu, Thomas, Shanice, Myriam, NDLR) et je n’avais pas ma place. Il fallait donc que je brise aussi tout ça. Il fallait sauter le pas.

Vous êtes l’aventurier qui a redistribué les cartes en faveur des ex-rouges… puis ils vous éliminent. Comment le vivez-vous ?

Je ne suis pas frustré de mon aventure, je l’ai pleinement vécue. Je ne l’ai pas subie, je l’ai menée. Donc je ne suis pas dégoûté, je ne peux pas en vouloir aux autres de vouloir sauver leurs fesses. J’estime plutôt que c’est bien joué, j’accepte ma défaite parce qu’on est dans un jeu, il ne faut pas l’oublier. Je pense avoir ce recul nécessaire pour passer outre et ne pas vivre dans la frustration.

Vous avez dit dans TPMP qu’aujourd’hui vous ne vous parliez plus avec ce “quatuor”… Avec qui êtes-vous en bons termes ?

Je suis en bons termes avec tous les autres aventurier, je n’ai aucun problème avec personne. On ne peut pas me reprocher d’avoir joué. Aujourd’hui on est tous sorti de l’aventure, je n’en veux à personne, même le quatuor. Si demain ils m’appellent, ce serait avec plaisir, je n’ai aucune rancoeur. Effectivement on revit pleinement l’aventure donc ça peut être un petit peu compliqué pour tout le monde. Mais voilà, ça va passer, ça va se tasser et on passera tous à autre chose. Et ce sera très bien.

À ce stade de l’aventure, qui voyez-vous gagnant du jeu ?

J’ai mon chouchou depuis le jour 2, c’est Flavio, on était tout le temps ensemble donc j’ai envie que ce soit lui qui gagne !

Lors d’une interview, vous expliquiez quitter prochainement Paris pour retrouver vos proches… Pourquoi ce choix ?

J’ai compris avec Koh-Lanta que la valeur la plus importante c’est la famille. Actuellement je suis en télé-travail à 100% et je ne voyais donc pas l’intérêt de rester à Paris. J’ai préféré me rapprocher de chez mes parents donc j’ai quitté Paris en attendant que toute cette crise se passe. J’ai fait en tout cas le bon choix et je suis très heureux comme ça.

Qu’est-ce qui a été le plus dur sur le camp pour vous ? (faim, manque des proches, hygiène…)

Tout a été relativement compliqué pour moi. Mais je pense que le plus difficile c’était les autres : gérer toutes les personnalités, les caractères de chacun… On est tous très différents et il faut savoir gérer avec ça. Je ne pensais pas que ça pouvait être aussi compliqué. Mais c’est une difficulté qui fait aussi grandir, j’ai pris ça comme un challenge.

Vous dites dans l’épisode que le premier geste que vous ferez c’est de serrer vos parents dans vos bras, leur dire que vous les aimez. Comment se sont passées vos retrouvailles ?

C’était très fort, j’ai même pleuré. J’étais tellement heureux et fier aussi de tout ce que j’ai fait, de l’aventure que j’ai menée. C’était un moment très émouvant et même là en y repensant, ça m’émeut beaucoup. C’était très fort et je n’oublierai jamais ce moment.

Avez-vous eu du mal à vous réadapter à votre quotidien ?

J’ai quand même eu du mal au niveau de la nourriture, pour dormir… J’ai eu besoin de trois bonnes semaines de repos pour bien m’en remettre.

La presse a révélé au grand jour l’histoire d’amour de Myriam et Thomas. Vous qui étiez proche d’eux sur le camp, comment cette relation est-elle née ?

Je n’en sais rien du tout. Ce ne sont pas mes affaires et je ne veux d’ailleurs pas m’en mêler ni savoir.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page