Economie

Twitter déploie un système de « pourboires » à verser aux auteurs de tweets

Les messages viraux pourraient bientôt être récompensés en espèces sonnantes et trébuchantes.

Depuis le 6 mai, les usagers de Twitter peuvent récompenser les comptes qu’ils apprécient le plus en espèces sonnantes et trébuchantes. Pour le moment, seule une sélection d’auteurs anglophones – créateurs, journalistes, experts, ONG notamment – peuvent afficher sur leur compte Twitter une petite icône pointant vers un système de paiement pour lui verser de l’argent.

Dans un article de blog, le réseau social indique que d’autres membres pourront bientôt profiter de cette fonctionnalité, nommée Tip Jar, qu’on peut traduire par « Pot à pourboire ». Les auteurs de tweets postés parlant d’autres langues que l’anglais pourront être concernés.

En s’adressant aux futurs bénéficiaires, Twitter imagine plusieurs motifs pour solliciter des versements d’argent : « le jour de votre anniversaire, ou si vous avez besoin d’un peu plus d’aide, (ou) après que votre tweet devient viral ». Pour le moment, les usagers de Twitter ne pourront pas récompenser directement un message adroitement troussé : ils devront d’abord cliquer sur le profil de l’auteur pour voir le pot à pourboire s’afficher, symbolisé par un billet.

Paiement en cryptomonnaies possible

Cette fonctionnalité a le potentiel de modifier le visage de Twitter en accélérant la course aux messages viraux et, peut-être, en faisant miroiter aux auteurs l’espoir de revenus aussi soudains et éphémères qu’un bon tweet.

Pour l’heure, Twitter ne prélève pas de commission sur le pourboire, et se repose sur des intermédiaires de confiance de stature internationale comme les spécialistes du paiement PayPal, Cash App, et Venmo, sur la plate-forme de musique indépendante Bandcamp, ou encore le spécialiste du pourboire numérique Patreon.

Le démarrage du service Tip Jar a connu un raté dès le premier jour : en versant un pourboire via Paypal à Rachel Tobac, développeuse et chef d’entreprise, un donateur a remarqué que l’adresse postale de la bénéficiaire s’affichait sur son écran, comme cela arrive lorsqu’on reçoit un paiement PayPal. Cette violation de la vie privée a été dénoncée par Rachel Tobac dans un tweet de mécontentement, où elle s’inquiétait d’un système qui pourrait permettre d’obtenir les adresses postales des utilisateurs de Twitter. Le support de Twitter a de son côté rappelé qu’en cas de versement de pourboire ses services partageaient bien des informations personnelles avec ceux d’autres applications.

A travers ces services de dimension internationale, le paiement pourra se faire en devises, voire en cryptomonnaies, certains des services déployés par Twitter acceptant les transactions en bitcoins. Le patron de Twitter, Jack Dorsey, a récemment montré son soutien à ces monnaies numériques protégées par une chaîne de cryptage. Il a commercialisé en mars dernier son tout premier message sur Twitter, remontant à 2006, sous la forme d’un NFT – un fichier numérique verrouillé – pour la somme de 1 630 ethereums, ce qui représente environ 2,1 millions d’euros.

Lire aussi Vendre un tweet 2,1 millions d’euros, des vidéos pour cinq millions : les NFT, nouvel eldorado numérique ?




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page