Technologie

tout ce qu’il faut savoir sur les balises Bluetooth d’Apple

Premier produit Apple annoncé et disponible en 2021, en attendant les iPad Pro et l’iMac M1 24 pouces, les AirTags sont donc enfin arrivés. Après un test, publié en fin de semaine dernière, nous avons décidé de faire le tour de la question et de répondre aux questions que vous vous posez peut-être à l’heure sujet.

Combien coûtent les AirTags ?

Apple propose deux options d’achat pour ses balises Bluetooth. La première est de n’en acheter qu’une. Dans ce cas, il vous faudra débourser 35 euros, auxquels s’ajoutera le prix de l’accessoire éventuel, officiel ou tiers, pour l’accrocher à votre sac, à votre vélo, etc.

La seconde est un pack « familial », qui comprend quatre AirTags, vendus au prix de 119 euros. Plus intéressant, donc.

Dans tous les cas, le ou les AirTags sont fournis avec une pile.

Les AirTags sont-ils encombrants ?

Les balises d’Apple sont bien plus compactes que celle de la concurrence. Elles mesurent 3,19 cm de diamètre, pour 0,8 cm d’épaisseur et pèsent seulement 11 g. Contrepartie de cette légèreté et compacité, elles n’offrent hélas pas de boucle pour attacher un trousseau de clé.

Les AirTags sont-ils étanches ?

Facile à ouvrir pour remplacer la pile qui l’alimente, un AirTag est donné par Apple pour répondre à la certification IP67. C’est-à-dire qu’il est censé pouvoir passer 30 minutes dans un mètre d’eau sans en souffrir. Un AirTag résistera donc à une pluie violente, à un bref séjour dans une flaque ou piscine, mais ne l’immergez pas trop longtemps.

Comment attache-t-on les AirTags à un objet ?

Les AirTags ne peuvent pas être collés ou aimantés à une surface, du moins pas sans un accessoire. Ce qui fait que ces balises ne sont pas adaptées à tous les objets à tracker. Il est certain que dans les semaines et mois à venir des accessoires divers et variés vont enrichir les possibilités.

Quels sont les appareils Apple compatibles avec les AirTags ?

Tous les appareils compatibles avec iPadOS et iOS 14.5 sont compatibles avec les AirTags.

Autrement dit, on parle des :

  • iPhone SE, de 1ère et deuxième génération, 6s et 6s Plus, 7 et 7 Plus, 8 et 8 Plus, X, Xr, Xs et Xs Max, 11, 11 Pro et Pro Max, 12, 12 mini et 12 Pro et Pro Max.
  • iPod touch de 7e génération
  • iPad Air 2, 3e et 4e génération, iPad mini 4 et 5e génération, des iPad de 5e,6e,7e et 8e génération, des iPad Pro 9,7, 10,5, 11 et 12,9 pouces.

Les AirTags sont-ils compatibles avec les smartphones Android ?

Non. Apple ne permet pas pour l’instant de configurer un AirTag avec un smartphone Android. Toutefois, un téléphone sous l’OS de Google peut, s’il est compatible NFC, servir à identifier un AirTag trouvé et ainsi permettre à son utilisateur de vous contacter pour vous rendre votre bien égaré.

Les AirTags sont-ils équipés d’un GPS ?

Non, les AirTags n’embarquent pas de module GPS, sans doute pour une raison de contrôle de l’énergie consommée. Ils ne sont donc pas conçus pour tracker un chien, par exemple. Les objets (ou êtres vivants) qui se déplacent ne sont pas très précisément localisés.

Quelles sont les technos utilisées pour la localisation ?

Apple a recours à deux technologies pour la localisation de ses balises.

La première, à plus longue portée, est le Bluetooth LE, pour Low Energy. La détection d’un AirTag repose sur un réseau maillé qui repose sur tous les produits Apple actifs. Quand un AirTag passe à proximité d’un iPhone, iPod, iPad, etc. une connexion sécurisée et anonyme permet au réseau Localiser de déterminer l’emplacement de la balise. Evidemment, plus le nombre d’appareils est important, plus la position est établie avec précision. Au total ce sont environ un milliard d’appareils Apple qui servent de base à ce réseau.

Il est important de préciser que les appareils indiquent l’emplacement sans eux-mêmes en garder de trace ou pouvoir espionner un AirTag.

La seconde technologie est l’Ultra Wideband. Une technologie sans-fil a bien plus courte portée, intégrée dans l’AirTag et dans les dernières versions des iPhone (11 et plus récent) via la puce U1. Elle est utilisée pour localiser la balise avec une grande précision dans les cinq derniers mètres. Apple appelle cela la « Localisation précise » et a intégré un outil de réalité augmentée dans l’application Localiser pour vous permettre de suivre une flèche qui vous mène jusqu’à votre AirTag égaré.

C’est quoi l’UWB ?

L’Ultra Wideband, UWB, ou encore « bande ultra-large », est une technologie d’émission/réception d’ondes radio en très large bande de fréquences et à très courte portée. L’AirTag émet des impulsions courtes et à faible puissance, souvent moins d’une nanoseconde. Quand elles sont reçues par un produit Apple, l’iPhone ou l’iPad établit une estimation de la position par trilatération. 

L’UWB a également pour avantage de très peu consommer d’énergie par rapport au Bluetooth. 

Les appareils « communiquent » ainsi de proche en proche afin de mieux se localiser les uns par rapport aux autres. Jusqu’à présent, l’UWB était utilisé, par exemple, par AirDrop pour détecter avec précision vers quel appareil transférer des fichiers.

Apple peut-il connaître notre position ?

Non. Sur ce point, il faut croire Apple, qui a toutefois un historique qui plaide en sa faveur. Les connexions Bluetooth qui servent à la localisation « générale » sont chiffrées de telle sorte que ni Apple, ni les autres utilisateurs ne peuvent suivre un AirTag. 

Seul le propriétaire du compte lié à la balise peut voir la position précise de ses AirTags. Pour plus de sécurité, Apple ne permet pas, pour l’instant, le partage de position d’une balise avec un autre utilisateur, même au sein d’une famille Apple.

Comment localiser son AirTag ?

Apple fournit deux outils pour localiser un AirTag sur une carte. Le premier, et le plus simple, est de passer par l’application Localiser sur iOS ou iPadOS, puis de se rendre dans l’onglet Outils. Vous verrez alors votre ou vos AirTags sur une carte et pourrez même demander à établir un itinéraire pour le retrouver. S’il est suffisamment près, il sera possible de recourir à la fonction Localisation Précise. En réalité augmentée, vous pourrez alors vous approcher de l’AirTag en suivant l’oscillation d’une flèche qui vous indique la direction à suivre.

L’autre solution, moins complète, est de passer par l’application Localiser via iCloud. En théorie, vous devriez y voir vos AirTags, c’est en tout cas ce que garantit Apple, même si vous pour l’heure, cela n’est pas encore le cas.

Que faire quand un objet équipé d’un AirTag est perdu ?

Quand un objet équipé d’un AirTag est perdu,  s’il est hors de votre portée, dans un lieu inaccessible par exemple, ou s’il n’apparait pas sur la carte, il est possible d’activer le mode « perdu ». 

Dans ce mode, vous pouvez faire en sorte que votre AirTag affiche un message sur le smartphone (iOS ou Android) d’une personne qui le trouverait. Ce message comporte notamment votre numéro de téléphone pour être joint. Il est également possible de demander à être alerté s’il est trouvé. Vous recevrez alors une notification de l’application Localiser qui vous indiquera l’adresse où l’AirTag a été activé.

Peut-on tracker quelqu’un avec les AirTags ?

En théorie, on peut utiliser un AirTag glissé en toute discrétion dans un sac à dos pour découvrir la position de quelqu’un, à défaut de pouvoir le suivre précisément.

Toutefois, Apple a prévu un système d’alerte qui prévient la personne trackée qu’un AirTag qui ne lui appartient pas se déplace avec elle depuis un certain temps. La période de temps nécessaire à l’apparition de ce message n’est pas définie avec précision  Il a fallu deux jours pleins, dans notre expérience, pour qu’un AirTag emporté dans un sac, déclenche cette alarme.

Peut-on se faire voler un AirTag ?

Oui, et non. Evidemment, quelqu’un peu vous voler votre AirTag et l’objet qui va avec. Néanmoins, même s’il retire la batterie, il ne pourra pas appairer la balise avec son propre compte. Il aura donc entre les mains un porte-clés, rien de plus.

Quelle est l’alimentation et quelle est l’autonomie annoncée ?

Les AirTags n’embarquent pas une batterie rechargeable, mais des piles facilement remplaçables à la norme CR2032. Apple indique qu’une pile devrait assurer environ un an d’autonomie à votre AirTag.

Pratique également, il est facile de surveiller l’état de la batterie depuis l’application Localiser, et les AirTags sont censés vous prévenir quand ils risquent d’être à court d’énergie prochainement.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page