People

Dylan Thiry en danger au Sénégal et forcé de plier bagages : “Je reçois des menaces très virulentes”


Depuis plusieurs semaines, Dylan Thiry laisse de côté sa vie luxueuse et très privilégiée à Dubaï pour s’occuper de personnes défavorisées. En effet, l’ancien aventurier de Koh-Lanta, devenu candidat régulier de télé-réalité et influenceur, a posé ses bagages au Sénégal le 16 avril dernier. Avec l’association Anidioteleia, il s’est d’abord rendu dans un premier village pour s’occuper d’enfants. Après quoi, Dylan a pris la direction du village Gohe où d’autres missions l’attendaient, comme celles de construire un puit, de rénover une école ou encore de mettre en place une cellule médicale pour soigner les habitants. De belles iitiatives qui ont malheureusement été écourtées. En effet, sur Instagram vendredi 7 mai 2021, Dylan Thiry a expliqué avoir été contraint de quitter ce village en urgence.

À l’heure où je vous parle, j’ai mal au coeur… Cela fait quelques jours que je reçois des menaces très virulentes de mise en garde de monsieur le maire“, a-t-il révélé à sa communauté. Le maire en question ferait preuve d’intimidation en menaçant de faire venir des soldats pour “(le) prendre si nécessaire“. “Ils ont dit qu’ils prendraient mon passeport. Ils ont également voulu me faire passer pour un dangereux criminel qui ramène de la dynamite dans le village et me demandent des informations sur ma venue alors qu’il savent tous pertinemment le but bienveillant de ma venue et le combat qui est le nôtre“, a ajouté Dylan Thiry avec regret.

Face à la situation dangereuse dans laquelle il se retrouve, Dylan n’a pas eu d’autre choix que de se résoudre à déguerpir pour “(sa) sécurité“. “J’ai donc pris tristement, le coeur serré, la boule au ventre, les yeux remplis de larmes la décision de quitter le village en leur laissant de l’eau et de la nutrition pour 1 mois. Je me sens tellement anéanti“, a-t-il confié. Le beau blond se console avec l’idée que son équipe et l’association continuent d’oeuvrer pour la bonne cause. “Disons que c’est une mission à 70% accomplies et que dans 5 jours où 10 jours l’eau sera là“, espère-t-il pour conclure.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page