Auto-Moto

Places livraison : quand pouvez-vous stationner ?

Si c’est parfois tentant de se garer sur une place de livraison, il est important de connaître les règles pour ne pas se faire piéger.

Il nous est tous déjà arrivé de lorgner sur une place de livraison alors qu’il était tout simplement impossible de trouver un vrai espace pour stationner son véhicule. Sauf que voilà, on ne sait jamais vraiment trop si cela est autorisé ou non, et on ne veut en aucun cas prendre le risque de voir sa voiture partir à la fourrière. En effet, s’il est possible d’utiliser les places livraison, sachez que des règles très strictes encadrent ces dernières, et qu’il n’est pas possible de faire n’importe quoi, sous peine d’être sanctionné. C’est notamment le cas à Paris, où le stationnement est autorisé mais pas sur toutes les places, ni tout le temps. Toutes ces règles, que nous allons détailler avec vous sont fixées par le décret du 16 décembre, qui régit ces places bien spécifiques et permet de libérer des espaces supplémentaires le soir et le week-end.

Places de livraison : comment les reconnaitre ?

Tout d’abord, il est important de savoir à quoi ressemble une place de livraison, afin d’être sûrs de ne pas se tromper. A Paris, celles-ci sont toujours peintes en jaune, afin d’être aisément reconnaissables, dès le premier coup d’oeil. Mais il reste désormais à faire la différence entre celles qui peuvent être utilisées par les particuliers, et les autres. Sachez que celles qui restent toujours interdites au stationnement, quel que soit l’heure ou le jour sont matérialisées par une double bande continue jaune. Les autres sont quand à elles composées d’une ligne continue et d’une seconde en pointillés. Si celles-ci, il est possible de se stationner, sous certaines conditions bien précises.

Places de livraison : quelles sont les règles

Si celles-ci dépendent de la commune dans laquelle elles sont installées, prenons l’exemple de Paris. Dans la capitale, il est possible de se garer sur les places avec une bande discontinue de 20 heures à 7 heures tous les jours, mais également toute la journée le dimanche et les jours fériés. En revanche, le reste du temps, ces places sont uniquement réservées aux livraisons, comme leur nom l’indique, et ne doivent donc en aucun cas être utilisés par d’autres véhicules. En cas de non respect de ces règles, le stationnement est considéré comme gênant et vous expose donc à une amende de 35 €, voire à une mise en fourrière de votre véhicule si vous n’êtes pas à proximité.

A lire également sur Auto-Moto.com :

Stationnement en double file : autorisé ou interdit ?

Paris : le stationnement payant des deux-roues se précise

Anne Hidalgo veut supprimer 60 000 places de stationnement


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page