Sports

Newcastle attaque la Premier League en justice

Plusieurs mois après l’échec de la vente aux Saoudiens, Newcastle annonce avoir porté plainte contre la Premier League.

« Il est maintenant temps pour les forces obscures qui empêchent ce club de football de devenir la puissance que les supporters méritent, de se retirer », a lancé un très remonté Mike Ashley. Le propriétaire de Newcastle annoncé que son club avait porté plainte contre la Premier League devant le Tribunal d’appel de la concurrence (CAT) du Royaume-Uni. Les Magpies ont engagé ce recours en justice suite à l’échec de la vente du club.

L’an dernier, un consortium d’Arabie Saoudite avait tenté de racheter le club pour environ 347 millions d’euros, mais l’opération avait finalement échoué. Derrière se rachat, se dressait le fonds d’Investissement Public (PIF) saoudien piloté par le prince héritier Mohammed ben Salmane. L’acquisition s’était heurtée à d’importantes critiques de la part de défenseurs des droits de l’Homme. La chaîne qatarie BeIN Sport était également montée au créneau car elle accusait le Royaume saoudien de pirater des images dont elle avait les droits.

Mais c’est finalement la Premier League qui avait fait capoter le rachat. Après le dépôt de l’offre, la Ligue avait lancé un processus de contrôle, qui au bout de 17 semaines n’avait toujours pas rendu ses conclusions. Les Saoudiens avaient alors estimé l’affaire inacceptable, puis finalement retiré leur offre.

C’est sur ce volet que Newcastle attaque la Premier League. Le club estime que cette dernière « a empêché ou entravé le rachat et savait que ses actions empêcheraient et/ou retarderaient le rachat ». Les Magpies réclame en conséquence des dommages et intérêts.

Lire aussi : Mourinho, des indemnités de folie


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page