Technologie

Barbara Pompili va faire interdire les jouets pour enfants comportant de la lumière bleue nocive


Invitée ce matin sur Franceinfo, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a fait une annonce sur la lutte contre les effets nocifs de la lumière bleue. À partir de 2022, les jouets pour enfants qui comportent de la lumière bleue dangereuse seront retirés de la vente.

La ministre indique que l’interdiction se base sur un principe de précaution et concernera les jouets destinés aux enfants de moins de 10 ans. En effet, avant cet âge, le cristallin des yeux des enfants n’est pas encore totalement formé et ils sont plus sensibles aux effets néfastes de la lumière bleue, en particulier celle dont la longueur d’onde est comprise entre 415 et 455 nanomètres. Cette lumière peut provoquer des effets d’accentuation ou de création de la myopie. Mais surtout,  elle perturbe le sommeil des enfants. La lumière bleue est présente dans les écrans (ordinateurs, tablettes, smartphones), mais aussi dans certaines LED utilisées dans les jouets.

Cette mesure s’inscrit dans le quatrième Plan national santé environnement, présenté entre autres par Barbara Pompili et comportant un volet pour réduire les expositions environnementales pouvant affecter notre santé. Ce volet indique que différentes actions sont prévues pour agir sur la réduction des expositions environnementales, notamment à la lumière bleue et au bruit.

A découvrir aussi en vidéo :

Pour la ministre, il faut faire preuve de bon sens et ne pas attendre l’interdiction des jouets présentant des risques : « Il faut faire en sorte notamment que les enfants de cet âge-là ne soient pas exposés aux écrans et ne soient pas sur les tablettes avant d’aller se coucher. Parce qu’on sait que c’est très perturbateur pour le sommeil et quand le sommeil est perturbé, c’est très mauvais pour leur santé » a-t-elle fait valoir. 

Source : Franceinfo




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page