Politiques

une cérémonie sobre qui tranche avec les précédentes commémorations


Publié


Mis à jour

Durée de la vidéo : 2 min.

Bicentenaire de Napoléon : une cérémonie sobre qui tranche avec les précédentes commémorations
FRANCE 3

Article rédigé par

C.Demangeat, P.Moisson, M.Cazaux, S.Korwin

France 3


France Télévisions

Il y a 200 ans, Napoléon s’est éteint sur l’île de Sainte-Hélène à l’âge de 51 ans. Après une cérémonie à l’Institut de France, Emmanuel macron s’est rendu aux Invalides à Paris pour commémorer le bicentenaire de la mort de l’empereur.

Il s’agit là d’une image symbolique : le président de la République Emmanuel Macron et son épouse se sont tenu mercredi 5 mai devant le tombeau de l’Empereur Napoléon à l’hôtel des Invalides à Paris. Malgré les polémiques, il a tenu à commémorer ce bicentenaire. “Napoléon est une part de nous”, a assuré Emmanuel Macron. “De l’Empire, nous avons renoncé au pire, et de l’Empereur, nous avons embelli le meilleur sans céder jamais à la tentation du procès anachronique qui consisterait à juger le passé avec les lois du présent”, a-t-il déclaré.

La cérémonie, simple, tranche avec celle organisée par son lointain prédécesseur. En 1921, le centenaire de la mort de Napoléon est célébré en grande pompe par le président Alexandre Millerand. À l’époque, Napoléon est vu comme le rassembleur de la nation. En 1969, Georges Pompidou a choisi le lieu de naissance de l’Empereur à Ajaccio, en Corse, pour célébrer le bicentenaire de sa naissance, et ce, avec un discours hagiographique.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page