Femme

Plus vous avez d’enfants, plus votre couple va mal, selon la science

Nombreux sont les adages pour dépeindre le mariage… Mais très peu d’entre eux mettent en lumière le lien entre union et nombre d’enfants. Pourtant, selon certains chercheurs, il semblerait que le nombre d’enfants que l’on a influe sur le bonheur conjugal. Décryptage. 

Plus on a d’enfants, plus on a de chances que notre couple aille mal

Une étude menée dans près de trente pays* révèle que plus les couples mariés ont d’enfants, plus leur niveau de satisfaction relationnelle diminue

Il n’est pas nouveau que la science s’intéresse au sujet : de nombreux travaux, avant celui-ci, mettaient en évidence la mise en péril du bonheur conjugal suite à l’accueil de nouveaux enfants et à l’agrandissement de la famille. 

Et ce constat reste vrai quelle que soit la variable : situation financière, genre des partenaires, niveau d’éducation, leur degré de religiosité… 

La raison principale qui explique cela ? La diminution du temps accordé à sa moitié. Autrement dit, les parents passent plus de temps avec leurs enfants qu’avec leur conjoint. La vie parentale a finalement mis la vie de couple au second plan.

Un mal marital au féminin… 

Ainsi, si ce constat général ne surprend guère, les précisions apportées par l’étude que nous mentionnons risquent tout de même de vous étonner… En effet, il semblerait que ce mal-être dans le couple soit davantage ressenti par la femme que par l’homme

En cause ? La charge mentale incombée aux femmes, qui se trouve décuplée par l’arrivée de plusieurs enfants. Effectivement, en plus de s’occuper des tâches ménagères, l’épouse doit en plus gérer l’éducation de ses enfants. Les psychologues estiment que l’homme ressent moins cette pression car le temps accordé à ses progénitures relève davantage du loisir. 

Cliché, me direz-vous, mais ce stéréotype est bien vérifié dans les faits… (ce sont les chercheurs qui le disent)

Le niveau d’études aggrave le “malheur” conjugal

Si le nombre d’enfants est la première variable à prendre en compte lors de l’évaluation de la satisfaction relationnelle, le niveau d’étudesdes deux conjoints impacte également de manière négative le bonheur du couple marié. 

En ce sens, les psychologues ont constaté que plus les parents de “familles nombreuses” ont fait de hautes études, moins ils sont heureux… 

*”When and how does the number of children affect marital satisfaction ? An international survey”, étude menée par quatre psychologues de l’Université de Wroclaw (Pologne), sur un panel de 7178 personnes, sur une trentaine de pays, 22 avril 2021

A lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page