Auto-Moto

Stationnement en double file : autorisé ou interdit ?

Ça nous est tous déjà arrivé au moins une fois dans notre vie d’automobiliste. On est pressé et malheureusement, il est totalement impossible de trouver une vraie place de stationnement à proximité du lieu ou l’on doit se rendre. Après avoir fait quelques tours du quartier, on se rend alors à l’évidence et l’on opte pour la méthode du stationnement en double-file. Si c’est parfois pour quelques secondes, alors que l’on reste même au volant le temps d’attendre quelqu’un, il arrive également que l’on doive s’absenter, en laissant alors notre voiture seule. Et là, il nous vient généralement une question : est-ce vraiment autorisé ? Peut-on en effet laisser notre véhicule en double-file sans risque de le voir partir à la fourrière ? Pas de panique, Auto-Moto vous explique tout ce que vous devez savoir sur cette pratique courante.

Stationnement en double-file : quelles sont les règles ?

Avant toute chose, sachez que l’on parle d’un stationnement en double-file lorsque qu’un véhicule est garé en-dehors d’un emplacement matérialisé, car celui-ci est déjà occupé. La voiture est alors stationnée sur la chaussée ou sur le trottoir. Il faut déjà savoir que même si cela est tentant, l’usage des feux de détresse ne changera rien à la situation, ceux-ci n’ayant aucun effet légal pour éviter la sanction. Mais passons maintenant au vif du sujet. Il faut en effet savoir que l’article 417-10 du Code la Route encadre le stationnement de manière très précise, et définit ce qu’est un stationnement gênant, dangereux ou abusif. Et pas de chance, la double-file fait partie des pratiques interdites. Elle est en effet considérée comme gênante, comme le stipule le texte de loi « est également considéré comme gênant la circulation publique le stationnement d’un véhicule en double file, sauf en ce qui concerne les engins de déplacement personnel, les cycles à deux roues, les cyclomoteurs à deux roues et les motocyclettes sans side-car ». Se garer en double-file est donc tout aussi illégal que de se stationner sur la bande d’arrêt d’urgence, sur un pont ou devant les entrées carrossables d’immeubles.

Stationnement en double-file : quelles sanctions ?

Si vous décidez quand même de vous arrêter en double-file, même pour quelques minutes seulement, sachez que vous vous exposez donc à des sanctions. Rien de trop méchant cependant, car les contrevenants risquent donc une amende de 2ème classe, équivalent à 22 € majorée à 75 € en cas de non-paiement dans le délai imparti. Cependant, si le conducteur est absent ou refuse de déplacer son véhicule, une immobilisation ainsi qu’une mise en fourrière peuvent également être décidées par les forces de l’ordre.

A lire également sur Auto-Moto.com :

Paris : le stationnement payant des deux-roues se précise

Paris : le plan d’Anne Hidalgo pour les parkings (et enlever des places)

Dans quelle région paie-t-on le plus cher sa place de parking ? [Diaporama]


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page