Sports

Les images de la bagarre générale

Au lendemain des incidents qui ont émaillé la fin de match entre Monaco et l’Olympique Lyonnais, dimanche soir, Canal+ a diffusé la séquence de la bagarre entre les deux équipes.

L’Olympique Lyonnais a payé au prix fort sa victoire remportée à Monaco. Vainqueurs 3-2 à Louis II après un scénario haletant, les Lyonnais ont en effet vu Jason Denayer sortir après seulement une demi-heure de jeu sur blessure puis Maxence Caqueret être exclu après un deuxième carton jaune peu après l’heure de jeu, puis Marcelo et Mattia De Sciglio recevoir un carton rouge après le coup de sifflet final suite à la bagarre générale qui a éclaté entre joueurs lyonnais et monégasques.

Sitôt la fin du match, les Gones, Jean-Michel Aulas, n’avaient pas manqué de pointer du doigt l’attitude des Monégasques, coupables de l’« agression » et d’exonérer leurs joueurs. « J’espère qu’on va revoir les images. Je compte sur Canal+ pour les livrer dans un petit paquet cadeau », avait lancé le président lyonnais a micro de Canal, à l’issue de la rencontre. Mais en plus de les faire parvenir à la Ligue, qui pourrait statuer sur ces incidents dès mercredi, la chaîne cryptée a diffusé la séquence lors de son émission Le Late Football Club, lundi.

Espèce de merde

L’occasion de voir les joueurs s’accrocher, se pousser mais sans qu’aucun coup ne soit a priori donné. Des insultes ont en revanche volé. « Regarde-le lui couillon, espèce de merde», a ainsi lancé Pietro Pellegri, visiblement le plus remonté. Son partenaire Willem Geubbels, lui aussi exclu, n’est pas en reste. « C’est un malade lui. Il vient, il me prend comme si… », a ainsi lâché le joueur formé à l’OL. Clément Turpin n’a en tout cas pas hésité. « Regardez ce qu’on va faire », a-t-il prévenu les joueurs avant d’exclure Marcelo, Mattia De Sciglio et donc Pietro Pellegri et Willem Geubbels.

De quoi de suite provoquer l’indignation des Lyonnais. « Pourquoi rouge ? », demande le défenseur italien tandis que son compère brésilien assure : « Je n’ai rien fait ». Et la tension n’était pas retombée dans le couloir menant aux vestiaires. « D’accord, c’est Monaco, mais ça suffit ! », a ainsi lancé Jean-Michel Aulas à l’arbitre tandis que Maxwell Cornet laissait éclater sa joie : « On les a fumés ! » Mais les esprits n’ont pas attendu le coup de sifflet final pour s’échauffer. En atteste une autre séquence captée par les caméras de Canal+. Après le but vainqueur de Rayan Cherki, Bruno Guimaraes n’a pas hésité en effet à adresser un doigt d’honneur en direction du bord du terrain ou des tribunes, sans que l’on connaisse le destinataire.

Lire aussi :Lopes tacle Les MonégasquesLe coup de gueule de GarciaLes lourdes accusations d’Aulas


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page