Crypto

Vous pouvez acheter une maison avec vos BTC en Amérique Latine!

La deuxième plus grande entreprise de l’Amérique, Mercado Libre a annoncé qu’il compte mettre en vente 75 biens immobiliers. Pour acheter l’un de ces biens immobiliers, l’acheteur doit impérativement payer en Bitcoin. Par ailleurs, Le géant sud-américain a aussi mis en place un webinaire pour près de 300 agences afin de leur fournir des informations complémentaires sur les cryptomonnaies.

En fait, le patron de l’entreprise, Marcos Gallering, avait déclaré au cours de cette année que le Bitcoin était une bien meilleure réserve de valeur que l’or. Néanmoins, il ne croit pas que les monnaies numériques remplaceront les monnaies fiduciaires à cause “coût énergétique élevé nécessaire au traitement de ses transferts”.

Par ailleurs, Coin telegraph nous rapporte que le groupe possède un système de paiement numérique, Mercado Pago.

Simple marketing ou adoption réelle des cryptomonnaies? 

Cette question se pose assez souvent quand une entreprise décide de se lancer ou d’accepter les cryptos. Lorsque Tesla avait décidé 1,5 milliards de dollars en Bitcoin, l’énigme marketing adoption avait été évoquée par beaucoup de commentateurs. De plus en plus d’entreprises acceptent les paiements par cryptos. De nos jours, il existe des cartes prépayées cryptos comme Bitpay ou Crypto.com qui permettent aux détenteurs de cryptos de convertir leurs jetons en monnaie fiat pour effectuer des transactions en ligne.

Pour Mercado Libre, les cryptomonnaies représentent un “havre de valeur innovant”. Le directeur commercial des véhicules, de l’immobilier et des services du marché libre à Mercado Libre, Juan Manuel Carretero a vanté les valeurs du Bitcoin.

Nous sommes toujours attentifs aux changements qui interviennent sur le marché. Le bitcoin offre de multiples avantages pour les opérations immobilières, tant pour l’acheteur que pour le vendeur. Aujourd’hui nous lançons la section crypto au sein de Mercado Libre Inmuebles, et en quelques heures, il y a déjà 75 propriétés disponibles.

Le contexte est-il favorable? 

Why-Latin-America-Could-Pass-the-Rest-of-the-World-Using-Cryptocurrency

La zone Amérique Latine comme le reste du monde a été lourdement affectée par la crise sanitaire. En Argentine, là où se trouve le siège social de Mercado Libre, vit l’un des pires moments de son histoire. En effet, le produit intérieur brut du pays a accusé une décroissance de 7% l’année et l’inflation à deux chiffres, cumule 42,6% sur les douze derniers mois. Qui pis est, l’achat de dollars est rationné dans l’économie.

Du coup, les ménages américains pensent beaucoup à l’utilisation des cryptos comme alternative face à la mesure de censure du dollar à 200$ des autorités argentines. Il y aurait pas moins de 2 millions d’utilisateurs de cryptos actif en Argentine.

L’Argentine ne serait pas le seul pays de l’Amérique Latine qui s’intéresse à la crypto. Gestion Pe, un média péruvien nous dit que : “Selon le dernier rapport de l’enquête mondiale sur les consommateurs de Statista publié en mars, le Pérou est en tête de l’Amérique du Sud avec un pourcentage plus élevé d’utilisateurs de crypto-monnaies (16 %).”

Le Venezuela fait aussi partie du club des amoureux des monnaies numériques. D’ailleurs, le gouvernement Venezuela a déjà émis une monnaie numérique, le Petro, adossé aux réserves de pétrole et de minerais du pays.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page