Politiques

“Renaud Muselier a su dépasser les postures politiciennes”, assure Sophie Cluzel


Renaud Muselier a su justement dépasser les postures politiciennes pour travailler au service de la région, a déclaré la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées Sophie Cluzel, dimanche 2 mai sur franceinfo, après que le retrait de la liste La République en marche qu’elle devait porter au premier tour des élections régionales en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, au profit du président Les Républicains sortant de la région, Renaud Muselier. “Nous allons construire des équipes justement pour équilibrer ces forces, prendre en compte les différences et il y en a beaucoup et c’est normal”, explique Sophie Cluzel.

>> Régionales 2021 en Paca : les dernières informations et réactions en direct

franceinfo : L’objectif de ce rassemblement est de faire barrage au Rassemblement national dans la région. Sauf que Les Républicains retirent leur investiture, donc ce sera ni une liste LR, ni La République en marche. Certains estiment que vous créez la confusion. Est-ce que ce n’est pas un boulevard pour le RN ?

Sophie Cluzel : Ce n’est pas un ni ni, c’est au contraire un plus plus. On additionne nos différences et on est plus forts avec des personnalités de talent, des compétences qui se rassemblent au service de la région. Je pense que les habitants de Provence-Alpes-Côte-d’Azur ont beaucoup souffert dans cette crise sanitaire, économique et sociale. Nos entrepreneurs, nos restaurateurs, nos responsables du tourisme, de la culture attendent justement un projet fort. Et ensemble, nous devons être présents dès la réouverture de cette crise sanitaire.

Le chemin a été tracé par le président de la République et nous voulons être à leurs côtés, plus forts ensemble avec un plan de relance extrêmement concret, un plan de relance gouvernemental européen et nous travaillerons avec Renaud Muselier dans ce sens-là. Renaud Muselier a su justement dépasser les postures politiciennes pour travailler au service de la région. C’est comme ça que j’ai travaillé aussi depuis quatre ans au gouvernement et nous allons construire un vrai projet.

Comment ça va se passer concrètement ? C’est une fusion des listes ou vous vous retirez au profit des LR qui ne le sont plus ?

C’est une alliance d’hommes et de femmes. Nous allons construire des équipes justement pour équilibrer ces forces, prendre en compte les différences et il y en a beaucoup et c’est normal. C’est comme ça que l’on est plus fort  et que je travaille depuis quatre ans. Sepuis quatre ans, j’ai réussi avec des résultat à avoir une exécution concrète pour les personnes et les habitants de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Nous le devons à ces habitants qui attendent un apaisement, une cohésion, et des forces vives qui travaillent au service de la région, pour l’intérêt général et pour le bien commun.

Combien de colistiers de la majorité seront à vos côtés sur cette liste ?

Nous y travaillons. C’est une alliance qui se construit. Nous allons très vite nous voir avec Renaud Muselier. J’échange avec Christian Estrosi, avec Hubert Falco, avec toutes les forces vives de la majorité sortante, et nous trouverons le juste équilibre dans ces forces au service de la région. D’abord, c’est une candidature majorité présidentielle avec tous les partenaires et c’est comme ça qu’on travaille. C’est comme ça que le président de la République, en 2017, a porté ce dépassement, cette façon de faire de la politique autrement. C’est ce que je porte et c’est ce que nous allons construire dans cette région qui le mérite. Cette crise nous oblige face aux habitants qui attendent cette co-construction.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page