Economie

l’église Sainte-Bernadette du Banlay, à Nevers

L’église Sainte-Bernadette du Banlay.

Cette singulière construction fait penser à un blockhaus de la seconde guerre mondiale. Elle est pourtant un lieu de culte, l’église Sainte-Bernadette du Banlay, à Nevers (Nièvre). Classée aux Monuments historiques en 2000 et labellisée « Patrimoine du XXe siècle » par la préfecture de Dijon en 2005, elle a été construite en 1966.

Faisant partie des trésors architecturaux de la Bourgogne, comme le raconte un récent article du Monde, cette église est l’œuvre de la rencontre entre l’urbaniste Paul Virilio et l’architecte Claude Parent. Le schéma architectural de l’église s’articule autour des deux plans inclinés de la nef, laquelle est abritée par deux demi-coques en béton s’imbriquant l’une dans l’autre.

Si l’extérieur de l’édifice surprend par sa dureté, l’intérieur offre une grande douceur : sous la lumière émanant de la voûte, les courbes dominent. Ses concepteurs voulaient que l’église érigée à une époque marquée par le traumatisme de la seconde guerre mondiale et la guerre froide, « cette cuirasse, lieu terrible, dont le seuil est difficile à franchir, s’ouvre sur un espace intérieur protecteur », pour reprendre les mots de Claude Parent.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page