Femme

non, il n’y a pas d’âge pour perdre du poids, selon une étude

Ils disent tous qu’à partir d’un certain âge, il est impossible de perdre du poids… N’en déplaise aux mauvaises langues, une étude scientifique démantèle cette idée reçue et prouve qu’à tout âge (même avancé), il est possible de mincir et de perdre quelques kilos. On vous explique tout.

Minceur : un métabolisme de base qui ralentit avec l’âge

À mesure que le temps passe, le métabolisme de base ralentit : il n’élimine plus autant de graisses au repos que durant nos jeunes années. C’est de cette affirmation que vient le “mythe” du cap des 25 ans : passé cet âge, il serait en effet plus difficile de perdre du poids ! Vous l’avez d’ailleurs sûrement expérimenté vous-même…  

Puis lorsque vient la trentaine, la nature se fait encore plus sévère avec notre corps. À partir de cet âge-clé, certains scientifiques estiment que le métabolisme ralentit de 2% à chaque décennie.

À 45 ans, les choses se corsent encore : une fois passé ce cap, on perdrait près de 10% de sa masse musculaire à chaque nouvelle décennie. Et qui dit moins de masse musculaire, dit moins d’élimination des graisses. Il serait donc plus difficile d’atteindre ses objectifs minceur à 45 ans qu’à 20 ans… 

Selon une étude, l’âge n’est pas un frein à la perte de poids

Cependant, contrairement à ce que la majorité des gens peut penser, “difficile” ne signifie pas “impossible”. Une étude britannique abat ainsi toutes ces idées reçues sur la relation âge-poids, et prouve qu’il est possible de maigrir et ce, même après 60 ans ! C’est une équipe du WISDEM* qui est à l’origine de ces conclusions. 

Pour mener à bien leur étude, ces derniers ont observé les patients traités au service “obésité” d’un hôpital britannique ; patients répartis en deux groupes distincts selon leur tranche d’âge : le premier groupe concerne les moins de 60 ans, le deuxième groupe concerne les 60-78 ans.

Et le résultat est plutôt surprenant. En effet, les patients appartenant aux deux groupes ont perdu, en moyenne, le même poids ! Pour être plus précis, les personnes âgées de 60-78 ans ont réussi à réduire leur poids corporel de 7,3% ; quand celles de moins de 60 ans ont réussi à perdre environ 6,9% de leur poids. 

Ainsi, les personnes plus âgées ont même perdu plus de poids que leurs homologues plus jeunes ! De quoi contredire davantage les préjugés sur la minceur qui alimentaient jusqu’alors nos pensées. Les auteurs concluent que “l’âge ne devrait pas être un obstacle à la gestion du mode de vie de l’obésité.”

*Conclusions tirées d’une étude du Warwickshire Institute for the Study of Diabetes, Endocrinology and Metabolism (WISDEM) à l’UHCW, sur des patients hospitalisés au service de lutte contre l’obésité

À lire également : 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page