Economie

Coup d’envoi mercredi du bonus de 1 000 euros pour l’achat d’une voiture électrique d’occasion

Le gouvernement a confirmé, mardi 8 décembre, l’ouverture du bonus de 1 000 euros pour l’achat d’une voiture électrique d’occasion ainsi que le prolongement, jusqu’à juin 2021, d’avantages importants pour l’achat de véhicules moins polluants.

Annoncé mi-octobre, le bonus de 1 000 euros pour l’achat d’une voiture électrique d’au moins deux ans sera disponible à partir de mercredi et cumulable avec la prime à la conversion, précise le ministère des transports.

Ce coup de pouce, accessible sans conditions de ressources, doit « permettre aux ménages les moins aisés d’avoir accès à l’électrique », avait déclaré le ministre délégué aux transports, Jean-Baptiste Djebbari, lors de l’annonce de cette prime, le 12 octobre.

De plus, pour « prendre en compte le second confinement dans le contexte actuel de crise sanitaire », les barèmes « exceptionnels » des bonus écologiques et de la prime à la conversion, qui devaient s’achever à la fin de l’année, sont prolongés jusqu’au 30 juin 2021.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Voiture électrique : « La maturation du marché et l’essor des ventes devraient contribuer à faire progressivement diminuer les prix »

« Succès »

Pour six mois de plus, les acheteurs de véhicules neufs électriques ou hybrides peuvent bénéficier d’une aide de respectivement 7 000 euros ou 2 000 euros pour les particuliers ; des primes réduites de 1 000 euros de moins à partir de juillet prochain, sauf en outre-mer.

La prime à la conversion, qui permet de toucher une aide pour s’équiper d’une voiture moins polluante, est encore accessible pour six mois à l’achat de véhicules à Crit’Air 1 et 2 – la seconde catégorie, plus polluante, en sera après exclue.

Le gouvernement, qui avait annoncé mi-octobre un plan d’aide pour l’achat de ces voitures et l’installation de bornes de recharge, se félicite du « succès » de ces mesures. « Depuis le mois de juin, les immatriculations de véhicules électriques des particuliers ont été multipliées par près de 3 par rapport à la même période en 2019 », précise-t-il dans le communiqué.

23 000 primes à la conversion ont été attribuées en octobre, contre 7 000 en janvier 2020, note le gouvernement, qui précise que la part de marché de l’électrique est passée de 2 % en 2019 à 6 % en 2020.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Voiture électrique à Lyon : quand les bornes de recharge viennent à manquer

Le Monde avec AFP


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page