People

Maeva Martinez enceinte : “sciatiques”, “douleurs dans les côtes”… confidences sur sa grossesse


Actuellement enceinte de 8 mois, Maeva Martinez vit les derniers instants de sa grossesse. Enceinte de son premier enfant, un petit garçon issu de son amour avec son fiancé Julien, l’ancienne candidate de Secret Story a souhaité partager une tendre déclaration à son fils sur les réseaux sociaux. Dans un long texte publié sur Instagram, en légende d’un cliché dévoilant son énorme babybump, elle écrit “la conclusion” de ses 33 semaines de grossesse. Analysant les inconvénients qu’elle subit en tant que femme enceinte et se servant de l’anaphore “j’en ai marre” au début de chaque phrase, l’ancienne candidate de la saison 3 de La Villa des coeurs brisés fait en sorte de tourner chaque point négatif de manière positive.

MERCI

Ainsi, les “sciatiques“, “pointes dans le dos” ou “douleurs dans les côtes” ne sont en fait qu’une belle manière pour Maeva “d’être à l’écoute” de son corps, “de prendre le temps d’aller chez le kiné, de faire l’acupuncture“, de se “faire des massages” et de prendre le temps pour elle. “Je n’ai que rarement pris ce temps d’être à l’écoute des besoins de mon corps et être dans la prise en charge de celui-ci comme il le mérite.. alors MERCI” écrit-elle.

Même si son corps a changé, elle souligne également sa chance de pouvoir sentir son fils de manière si magique : “J’en ai marre de voir mon corps comme il est, de ne plus savoir le bouger et en faire ce que j’aimerais, mon corps qui m’appartenait à moi toute seule me manque, mais ne faire qu’un avec toi, mon fils, est la chose la plus extraordinaire que je connaîtrais en ce monde, de toute mon existence.. alors MERCI.

Privée de rapports sexuels avec son homme et se sentant moins désirable, l’ancienne candidate de télé-réalité confie malgré tout “se sentir comme la huitième merveille du monde” dans le regard de son fiancé.

Fatiguée des hormones qui lui provoquent de vilaines sautes d’humeur, elles lui permettent néanmoins de réaliser qu’elle n’a “aucune raison de pleurer“. , “Je ris de moi avec tendresse et compassion, et je fais preuve de tolérance avec moi même.. alors MERCI.” indique la jeune femme.

Impatiente d’accoucher et de rencontrer enfin son fils, Maeva termine sa publication en écrivant : “J’en ai marre d’être fatiguée car je me réveille souvent, ou pour faire pipi, ou par ce que tu as décidé de boxer dans mon ventre mais je me vois me réveiller avec le sourire, poser ma main sur mon ventre dans un demi sommeil pour t’effleurer avec cette hâte de pouvoir enfin te toucher et remerciant le ciel de te sentir communiquer avec moi.. alors MERCI.” Une magnifique déclaration d’amour pour son fils, qui ne devrait désormais plus tarder à voir le jour !


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page