Auto-Moto

le plus chic des utilitaires


Futur Mercedes Classe T (2021) – Depuis 2012, Mercedes détient un utilitaire léger dans sa gamme, grâce à une étroite collaboration avec Renault. Celui qui répond au doux nom de Citan Tourer n’est autre qu’un clone de seconde génération de Kangoo qui, au printemps 2021, se renouvellera intégralement. Il devancera de quelques mois le lancement de son cousin étoilé, reposant sur la même plate-forme, et qui se verra rebaptisé à cette occasion. Se voulant plus cossu dans sa définition VP, pour les particuliers, il se nommera Mercedes Classe T pour s’identifier davantage à la gamme classique de Mercedes. Face aux Peugeot Rifter et Citroën Berlingo, il entend se positionner comme le plus chic des ludospaces.

Le Kangoo en plus chic

Esthétiquement parlant, l’Allemand reprendra les mêmes recettes qu’administrées au premier opus de Citan Tourer. Si l’ensemble de sa coque se montrera similaire à celle du Kangoo, toute la partie avant sera réaménagée pour se rapprocher des derniers canons de beauté de Mercedes. Sous les camouflages des premiers prototypes roulants récemment immortalisés par les chasseurs de scoops, on peut déceler un faciès s’inspirant largement du monospace Classe B, fort d’un capot plat aux contours arrondis, sous lequel viennent se nicher d’élégantes optiques en amande. Pour le reste, à l’exception de la trame des feux arrière, ainsi que de menus détails, on identifiera aisément la silhouette du nouveau Renault Kangoo, révélé à la rentrée 2020, et commercialisé au printemps prochain.

Compatible tous types de motorisations

N’allez pas croire, parce qu’il est affublé d’une étoile sur sa calandre, que le future Mercedes Classe T passera entre les mains du sorcier AMG. En tant que bon père de famille, il se contentera de reconduire à l’identique les motorisations d’origine Renault. Si la firme française n’a pas encore levé le voile sur les caractéristiques de son nouveau Kangoo, tout porte à croire que le ludospace de Stuttgart embarquera des blocs essence 1.3 TCe et diesel 1.5 dCi, sans oublier une variante électrique, nommée Mercedes EQT. Dans un second temps, des blocs hybrides de 140 ch (classique) et 160 (rechargeable) pourraient rejoindre cette gamme, en attendant l’arrivée, à plus long terme, d’un moteur fonctionnant à l’hydrogène.

Merco made in France

Cocorico puisque le futur Mercedes Classe T sera assemblé en France, dans l’usine historique de Maubeuge, sur la même chaîne de production que le Kangoo. La révélation de l’Allemand devrait intervenir à la rentrée 2021, avant la livraison des tous premiers modèles début 2022, à un tarif de base évoluant aux alentours de 25 000 €, selon notre estimation.

L’actualité de Mercedes :

Nouveautés Mercedes 2021 : tous les futurs modèles révélés

Nouvelle Mercedes SL (2021) : elle va se refaire une toile

Match, Audi A6, BMW Série 5 & Mercedes Classe E : retour vers le futur


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page