Auto-Moto

plus de 130 modèles attendus


  • Abarth 500e (fin 2021)

    Après le lancement de la nouvelle Fiat 500 100% électrique, une variante Abarth pourrait rallier la gamme avec environ 170 ch au programme.

  • Alfa Romeo Stelvio et Giulia restylés (automne 2021)

    Les deux modèles reposant sur la plate-forme Giorgio seront reliftés au même moment. Pour sauver leurs carrières, outre des évolutions esthétiques, il leur faudra impérativement recourir à l’hybridation.

  • Alfa Romeo Tonale (Fin 2021)

    Avec 4,40 m de long, le Tonale déboulera sur le créneau porteur des SUV compacts, avec deux blocs PHEV cumulant environ 190 et 240 ch >> En savoir plus

  • Alpine A110 R (courant 2021)

    Faute de vraie nouveauté, mais pour honorer son engagement en Formule 1, Alpine devrait accorder une poignée de chevaux supplémentaires à l’A110. Une variante R qui dépassera enfin les 300 ch.

  • Audi SQ2 restylé (début 2021)

    Le SUV de 300 ch passe par la case facelift. La cavalerie reste inchangée, mais s’accompagne de nouveaux boucliers, tout comme les optiques. 

  • Audi Q4 e-Tron (été 2021)

    La gamme e-tron, 100% électrique, va prochainement descendre en gamme avec ce Q4 long d’environ 4,50 m. Techniquement, il s’approchera du Volkswagen ID.4. 

  • Audi Q4 e-Tron Sportback (fin 2021)

    Quelques mois après la variante “break”, le Q4 se déclinera avec une silhouette de coupé. Des motorisations plus puissantes sont attendues à cette occasion.

  • Audi RS3 (printemps 2021)

    La nouvelle génération de compacte déploiera bientôt sa variante la plus délurée. Outre un look au diapason, elle conservera son 5-cylindres dépassant cette fois les 400 ch. >> En savoir plus

  • Audi SQ5 restylé (début 2021)

    Toujours dieselisé, le facelift accuse malheureusement la perte de 6 ch (341 ch), mais procède à certains aménagements techniques, comme l’abandon des pistons en alu au profit du fer forgé pour réduire les pertes de chaleur. Le tout emballé dans un design légèrement corrigé.

  • Audi SQ5 Sportback (printemps 2021)

    Le facelift dont la famille Q5 a fait l’objet est l’occasion pour cette dernière d’intégrer une carrosserie de coupé, dénommée Sportback. Elle se décline aussi en variante SQ5. >> En savoir plus

  • Audi RS e-tron GT (été 2021)

    Quelques mois après l’e-tron GT, sa déclinaison RS lui emboîtera le pas. 100% électrique, elle devrait bénéficier d’une puissance située entre 600 et 700 ch et se distinguera également par un duo de circuit de refroidissement.

  • Audi A8 restylée (automne 2021)

    Après 4 années de bons et loyaux services, il sera pour le flagship des 4 Anneaux de mettre à jour son design et sa techno embarquée.

  • Aston Martin Valkyrie (courant 2021)

    Après une accumulation de pépins, la mise au point de l’hypercar de 1186 ch touche à sa fin. Contre 2,75 millions de $, il sera possible de s’offrir l’un des 150 exemplaires.

  • Bentley Continental GT Hybrid (

    Le fabuleux coupé adoptera le bloc PHEV du Bentayga, forte d’un V6 de 340 ch auquel s’ajoutera un bloc électrique de 128 ch pour obtenir un total de 449 ch.

  • Bentley Flying Spur V8 (début 2021)

    Plus légère que la version W12, la berline promet une plus grande agilité et des accélération quasi similaire avec seulement 550 ch contre 635 ch.

  • BMW M3 Touring (fin 2021)

    Encore jamais produit, un break M3 verra enfin le jour avec 510 ch et une transmission intégrale au programme, pour rivaliser sereinement face à l’Audi RS4 Avant. >> En savoir plus

  • BMW iX3 (début 2021)

    Le tout premier SUV 100% électrique de BMW débarque en concessions en ce début 2021. >> Son ESSAI COMPLET

  • BMW Série 4 Gran Coupé (printemps 2021)

    L’ultime carrosserie de la famille Série 4 entrera enfin en piste courant 2021. Cette berline basse, plus affûtée que la Série 3, attendra quelques mois avant de proposer le label M4.

  • BMW i4 (fin 2021)

    La famille Série 3/Série 4 accueillera un tout premier modèle 100% électrique dont la silhouette se rapprochera de la Série 4 Gran Coupé.

  • BMW M5 CS (été 2021)

    Des éléments de carrosserie en carbone et une puissance moteur en augmentation de 25 ch, par rapport à la M5 Competition, alimenteront la berline de 650 ch.

  • BMW X8 (fin 2021)

    Encore plus imposant que le X7, ce mastodonte avoisinera les 700 ch en configuration classique, et jusqu’à 760 ch en définition M hybride rechargeable. >> En savoir plus

  • BMW iX (fin 2021)

    Tout juste présenté, le premier SUV 100% électrique, non issu d’un modèle thermique se fera attendre jusqu’en fin d’année. S’il promet de belles caractéristiques, son design ne fait pas l’unanimité. >> En savoir plus.

  • Citroën C3 Aircross restylé (printemps 2021)

    Le SUV citadin des chevrons reverra légèrement son style et améliorera ses équipements intérieurs, à défaut de profiter d’une vraie hybridation . >> En savoir plus

  • Citroën ë-Berlingo (printemps 2021)

    Le ludospace complètera l’offre zéro-émission des dérivés d’utilitaires de Citroën, via le moteur de 136 ch de la Peugeot e-208, promettant une autonomie située aux alentours de 300 km. 

  • Citroën C5 (automne 2021)

    À la manière de la C4, l’inédit porte-drapeau pourrait revêtir certains attributs de baroudeur, en surélevant légèrement son assiette. Il affichera une chute de pavillon à mi-chemin entre un coupé 4 portes et un break et s’étirera sur environ 4,80 m de long. L’hybridation rechargeable sera au programme pour cumuler 225 ch.

  • Cupra el Born (automne 2021)

    Ce clone de Volkswagen ID.3 gonflera le niveau de puissance de l’Allemande pour proposer 300 ch minimum. Il reverra également ses trains roulants en profondeur. Un choix stratégique qui privera Seat d’un véhicule 100% électrique de ce type. >> En savoir plus

  • Dacia Spring Electric (printemps 2021)

    A peine plus long qu’une Twingo, ce micro-SUV constituera l’offre 100% électrique la moins chère du marché européen. Il promet jusqu’à 295 km d’autonomie. >> En savoir plus

  • Dacia Duster restylé (été 2021)

    Peu de changement sont à prévoir sous son capot, et encore moins d’hybridation, faute d’une plate-forme compatible. L’essentiel des modifications sera d’ordre esthétique, tandis que la planche de bord montera en gamme. >> En savoir plus

  • Dacia break surélevé 7 places (automne 2021)

    Celui qui ne dit pas encore son nom remplacera à la fois le break Logan MPV mais aussi le duo Lodgy/Dokker. Il proposera 7 places et une mécanique hybride classique de 140 ch. >> En savoir plus

  • DS4 (été 2021)

    La compacte premium, seconde du nom, fera valoir des technologies innovantes et des blocs PHEV pour détourner la clientèle des sempiternelles Allemandes. >> En savoir plus

  • DS7 Crossback restylé (2021)

    A mi-carrière, le grand SUV va simplifier sa proue et revoir sa dotation intérieure. Il pourrait, à plus long terme, recevoir le moteur de 360 ch de la DS9 hybride rechargeable. >> En savoir plus

  • Ferrari SF90 Spider (printemps 2021)

    La première sportive hybride rechargeable du Cheval cabré décapsule les 1000 ch qui l’animent. >> En savoir plus

  • Ferrari Purosangue (fin 2021)

    Le premier SUV du Cheval cabré termine sa mise au point dans la douleur, fauta d’expérience dans le domaine. Doté de 4 portes, il garde encore secrète sa fiche technique. >> En savoir plus

  • Fiat Panda restylée (début 2021)

    Un léger facelift accompagne la carrière de la puce italienne qui évolue surtout dans l’habitacle, avec l’arrivée d’un écran GPS. Elle propose depuis peu une hybridation légère.

  • Fiat 500e (début 2021)

    Outre son architecture classique, la nouvelle Fiat 500, entièrement électrique, sera épaulée par cette originale variante 3+1, dotée de portières antagonistes côté droit pour faciliter l’accès aux places arrière. >> En savoir plus

  • Fiat Tipo Cross (début 2021)

    Récemment faceliftée, la compacte fait profiter sa variante 5 portes des attributs d’un baroudeur, contrairement à la silhouette break. C’est dommage.

  • Ford Puma ST (printemps 2021)

    Seul sur ce créneau de SUV urbain, le Puma fait valoir les qualités sportives de son 3-cylindres de 200 ch. Ceux de la Fiesta ST. >> En savoir plus

  • Ford S-Max et Galaxy Hybrid (printemps 2021)

    Les deux rescapés de la catégorie des monospaces entendent renforcer leur attractivité par le biais d’une hybridation classique qui a plutôt réussi à la carrière de la Mondeo, surtout auprès des chauffeurs de taxi.

  • Ford Ranger (fin 2021)

    Le célèbre pick-up reverra sa copie de fond en comble et partagera son soubassement avec le futur Volkswagen Amarok. Plusieurs niveaux d’hybridation devraient l’animer.

  • Ford Mustang Mach-e (printemps 2021)

    Plus d’un an après sa révélation, le SUV 100% électrique entrera enfin en commercialisation. >> En savoir plus

  • Genesis GV70 (commercialisation incertaine)

    Le label premium de Hyundai a annoncé son retour en Europe, via ce SUV au gabarit proche de celui de l’Audi Q5. Malheureusement, le GV70 pourrait bouder le marché français en raison de l’important malus qui lui pend au nez. A moins de ne capitaliser que sur une variante PHEV. A suivre…

  • Honda HR-V (fin 2021)

    Le SUV urbain devrait s’allonger copieusement, mais surtout moderniser son design. Il misera essentiellement sur l’hybridation lors de son lancement.

  • Honda Civic (automne 2021)

    En attendant le retour de la bouillonnante Type R, la gamme classique de Civic sera renouvelée pour la dixième fois, avec pour particularité d’être assemblée aux USA. >> En savoir plus

  • Honda CR-V restylé (été 2021)

    A mi-carrière, le SUV de milieu de gamme s’offrira d’un restylage accompagné d’un bloc hybride rechargeable.

  • Hyundai i20 N (printemps 2021)

    En raison d’un malus dissuasif, l’arrivée de la première citadine sportive coréenne n’est pas certaine sous nos latitudes. C’est dommage, car ce type de petit bolide dépassant les 200 ch (204 ch) se fait rare. >> En savoir plus

  • Hyundai Bayon (printemps 2021)

    C’est bien en hommage à la ville de Bayonne que le nouveau SUV de Hyundai adoptera ce patronyme. Il s’agira d’une variante SUV de la récente i20. >> En savoir plus

  • Hyundai Kona Electric restylé (début 2021)

    Réputé pour son autonomie dans sa variante électrique, le SUV citadin se repoudre le nez, quelques semaines après le restant de la gamme Kona.

  • Hyundai Kona N (printemps 2021)

    Le facelift du Kona sera également l’occasion pour lui d’inaugurer une variante N, hautes performances, avec 204 ch minimum. 

  • Hyundai Tucson (début 2021)

    Outre un design en rupture, cette nouvelle génération multiplie les blocs hybrides. >> En savoir plus

  • Hyundai Sante Fe PHEV (début 2021)

    Qui l’eut cru ? A peine plus d’un an après son lancement, le grand SUV coréen s’offre un facelift pour annoncer l’arrivée de l’hybridation rechargeable sous son capot. >> En savoir plus

  • Ioniq 5 (été 2021)

    Cette compacte, 100% électrique, aura la lourde tâche d’inaugurer la toute nouvelle plate-forme E-GMP du groupe Hyundai-Kia. Elle pourrait se détacher du blason Hyundai pour déployer Ioniq en tant que marque à part entière. 

  • Kia Niro (automne 2021)

    Le SUV compact va entièrement revoir son style mais proposera toujours une très large gamme électrifiée.

  • Kia Sportage (été 2021)

    Annoncée comme ultra-originale, la nouvelle génération de Sportage misera aussi sur son hybridation pour séduire.

  • Kia Sorento (début 2021)

    Ce grand SUV 7 places se renouvelle entièrement mais rationalise sa gamme en ne proposant plus que de l’hybridation rechargeable.

  • Kia CV (courant 2021)

    D’inspiration Jaguar I-Pace, ce SUV sportif 100% électrique entend bien miser sur la dynamique de sa silhouette pour s’imposer.

  • Jeep Compass restylé (printemps 2021)

    Tout juste hybridé, le SUV compact s’offre un léger coup de frais à l’extérieur, mais revoit profondément sa copie à bord. Récemment présenté en Chine, ce facelift ne devrait pas tarder en Europe. 

  • Jeep Grand Cherokee (fin 2021)

    La nouvelle génération tirera son inspiration du style, un tantinet néo-rétro, du concept Grand Wagoneer, présenté l’été dernier.

  • Jaguar E-Pace (début 2021)

    S’il revoit légèrement son style extérieur, le petit félin manque le coche de l’hybridation. Il devra patienter encore quelques mois avant d’en profiter.

  • Jaguar F-Pace (début 2021)

    Mieux considéré que son petit frère, le grand SUV Jaguar s’offre 400 ch PHEV, ainsi qu’une planche de bord plus cossue.

  • Jaguar XJ (fin 2021)

    Initialement prévue courant 2020, la grande berline 100% électrique du félin accumule les retards. Elle devrait enfin faire son apparition dans le courant de l’année.

  • Lamborghini Huracan STO (printemps 2021)

    Issue de la piste, cette Huracan accusant seulement 1 339 kg sur la balance pour 640 ch est la version homologuée de la Super Trofeo, et s’échange contre un tout petit peu moins de 250 000 €. >> En savoir plus

  • Lamborghini Speedster (été 2021)

    Le concept-car Aventador J, dévoilé en 2012, ne restera finalement pas lettre morte. Un Speedster viendra bientôt couronner la gamme, en guise d’adieu, avant son remplacement par un tout nouveau modèle.

  • Lan Rover Discovery restylé (début 2021)

    Bien qu’il bénéficie d’un facelift, le mastodonte semble avoir été le grand “oublié” de la gamme Land Rover, en faisant l’impasse sur l’hybridation rechargeable. C’est fâcheux, en 2021 !

  • Range Rover (automne 2021)

    Lui et sa variante Sport profiteront d’une toute nouvelle plate-forme éligible à une propulsion 100% électrique.

  • Lotus Esprit hybride (courant 2021)

    Le petit artisan britannique se modernise pour satisfaire aux exigences de réduction de CO2. Une mécanique hybride de 500 ch, d’origine Toyota, viendra bientôt s’installer sous le capot d’un Esprit aux traits renouvelés.

  • Maserati MC20 (printemps 2021)

    Cette supercar inaugure le nouveau 6-cylindres en V développé en interne. Forte de 630 ch, elle place son moteur en position centrale arrière, disparu du catalogue Maserati depuis les années 80, exception faite de la toute petite série de MC12 vue dans les années 2000. >> En savoir plus

  • Maserati Grecale (automne 2021)

    Plus court que le Levante, ce SUV long d’environ 4,70 m reposera sur la plate-forme de l’Alfa Romeo Stelvio, mais devrait bénéficier du nouveau V6 maison, dégonflé aux alentours de 550 ch. >> En savoir plus

  • Maserati GranTurismo (fin 2021)

    Le coupé GT fera son apparition en toute fin d’année. Il pourrait obtenir une motorisation hybride, voire 100% électrique?

  • McLaren Artura (printemps 2021)

    Artura, c’est le nom de la supercar hybride qui remplacera la gamme 600 dans les prochains mois. Pour le moment, on sait simplement qu’elle reposera sur une architecture V6 turbo. >> En savoir plus

  • Mercedes EQA (printemps 2021)

    Le GLA se convertira prochainement à une chaine de traction 100% électrique. Il en profitera pour modifier son look… et son appellation.

  • Mercedes EQB (printemps 2021)

    Même punition qu’au sujet de l’EQA. Mais cette fois, il s’agira d’une base technique de GLB, toutefois très similaire.

  • Mercedes Classe C (automne 2021)

    La classique berline reconduira son dérivé break, mais pourrait faire l’impasse sur les carrosseries coupé et cabriolet, jugées peu rentables. >> En savoir plus

  • Mercedes EQT (automne 2021)

    Derrière ce barbarisme se cache la version électrique du futur remplaçant du Citan, lui même clone de Renault Kangoo, qui appartiendra à l’inédite famille Classe T.

  • Mercedes EQS (fin 2021)

    Il s’agira d’une impressionnante berline 100% électrique à même de rivaliser avec la Tesla Model S. 

  • Mercedes-Maybach Classe S (été 2021)

    Toutes juste renouvelée, la Classe S s’offre déjà une finition Maybach qui, en France, fera malheureusement l’impasse sur le V12 pour se contenter d’un V8 hybride. >> En savoir plus

  • Mercedes SL (fin 2021)

    Le célèbre roadster renaîtra de ses cendres. Promis à une architecture 2+2, il devrait en revanche bénéficier d’une capote en toile, plus de 20 ans après sa disparition au profit d’un toit rigide rétractable. >> En savoir plus

  • Mercedes-AMG One (courant 2021)

    Comme l’Aston Martin Valkyrie, l’hypercar de Mercedes a connu une genèse difficile. Sa technologie V6 hybride de 1000 ch, issue de la Formule 1, semble difficile à fiabiliser. Ses premiers exemplaires devraient être enfin livrés dans le courant de l’année 2021. >> En savoir plus

  • MG EHS (printemps 2021)

    Afin d’éviter toute connotation douteuse, celui qui se fait nommer HS sur le marché chinois sera rebaptisé EHS pour la France. Il s’agit d’un SUV bon marché, exclusivement PHEV de 258 ch, dont le gabarit est similaire au DS7 Crossback.

  • Mitsubishi Eclipse Cross PHEV (printemps 2021)

    Un temps sur la sellette, le constructeur au diamant confirme finalement son maintien sur le marché européen en 2021. Il restylera l’Eclipse Cross en lui allouant les services d’une variante PHEV. >> En savoir plus

  • Mitsubishi Outlander (commercialisation incertaine)

    Malgré son statut de véhicule PHEV n°1 des ventes en Europe depuis de nombreuses années, le nouvel Outlander pourrait se refuser au marché européen pour rationaliser son offre à l’international.

  • Nissan Qashqai (printemps 2021)

    Attendu comme le messie pour sauver la maison Nissan en Europe, la troisième génération misera sur une hybridation, mais traînera encore sa transmission automatique CVT. >> En savoir plus

  • Nissan Ariya (printemps 2021)

    La nouvelle plate-forme 100% électrique de l’Alliance Renault-Nissan sera inauguré par ce grand SUV long comme l’Audi Q5. Il proposera jusqu’à 394 ch. >> En savoir plus

  • Opel Crossland restylé (début 2021)

    Le SUV urbain adopte déjà les codes esthétiques du Mokka, mais fait l’impasse sur les innovations moteur. >> En savoir plus

  • Opel Mokka (début 2021)

    Il a créé un véritable électrochoc au sein de la gamme Opel en inaugurant un style en totale rupture. Produit en France, à Poissy, il proposera une alternative 100% électrique. >> En savoir plus

  • Opel Grandland (printemps 2021)

    Pour raccrocher les wagons avec ses petits frères, sur le plan du style, le cousin du Peugeot 3008 adoptera la calandre Vizor chère aux designers Opel depuis quelques mois. >> En savoir plus

  • Peugeot e-208 PSE (fin 2021)

    La 208 électrique aura la lourde tâche de remplacer l’iconique blason GTI. Mais il se murmure que sa puissance s’élèverait à seulement 170 ch. Une affaire à suivre… >> En savoir plus

  • Peugeot 308 (automne 2021)

    La compacte se renouvellera intégralement sur une évolution de la plate-forme EMP2 qui lui autorisera l’utilisation de blocs PHEV. >> En savoir plus

  • Peugeot 308 SW (fin 2021)

    Quelques mois après la berline, le break 308 entrera en scène. >> En savoir plus

  • Peugeot 3008 restylé (début 2021)

    Le roi des SUV frappés du Lion revoit profondément son style, à défaut de proposer de nouvelles motorisations. >> Notre ESSAI COMPLET

  • Peugeot 3008 PSE (fin 2021)

    Le 3008, déjà fort d’une variante 300 ch hybride rechargeable, devrait en remettre une couche pour atteindre 360 ch, afin de revêtir une véritable robe sportive. >> En savoir plus

  • Peugeot 5008 restylé (début 2021)

    La variante 7 places du 3008 bénéficie au même moment d’un facelift, mais toujours pas d’une hybridation rechargeable. >> Notre ESSAI COMPLET

  • Peugeot 508 PSE (début 2021)

    30 ans après la 405 Mi16, une berline sportive réapparaît au catalogue du Lion. Grâce à l’hybridation rechargeable, elle cumule 360 ch, aussi bien en carrosserie sedan qu’en break, avec des tarifs élitistes. >> En savoir plus

  • Peugeot e-Rifter (printemps 2021)

    Comme le Berlingo, le ludospace du Lion se convertira à l’électrique.

  • Porsche Macan-e (fin 2021)

    Le sens de l’histoire veut que la prochaine génération de Macan s’électrifiera intégralement, avec plus de 400 ch au minimum. En parralèle, et pour satisfaire les adeptes de blocs thermiques, l’actuel Macan bénéficiera d’un second facelift le rapprochant, intérieurement comme extérieurement, de la nouvelle variante électrique. >> En savoir plus

  • Porsche Taycan Sport Turismo (printemps 2021)

    Comme la Panamera, la Taycan aura droit à une silhouette break baptisée Sport Turismo.

  • Porsche 911 GT3 (courant 2021)

    Quasi-complète, la gamme 911 n’est plus qu’en souffrance de ses variantes GT3. 2021 verra donc l’arrivée de ces deux pistardes, dont la plus extrême, baptisée RS. Leurs puissances devraient évoluer entre 530 et 550 ch.

  • Renault Captur RS Line E-Tech (début 2021)

    Pour fêter l’introduction d’une hybridation classique de 140 ch, la SUV urbain du Losange s’offre une finition RS Line.

  • Renault Megane E-Tech plug-in (début 2021)

    Après le break, c’est au tour de la berline de profiter du bloc PHEV de 160 ch, en attendant l’introduction de l’hybridation classique de 140 ch. >> En savoir plus

  • Renault Megane ZE (automne 2021)

    Bientôt intégralement convertie à l’électricité, la Mégane en profitera pour relever son assiette. Davantage par souci d’optimiser son espace intérieur que par volonté de se muer en crossover. >> En savoir plus

  • Renault Scenic restylé (début 2021)

    En fin de carrière, les deux monospaces profitent d’un aménagement de leur gamme, à défaut de vrai restylage.

  • Renault Arkana (printemps 2021)

    Le SUV coupé entend démocratiser le genre, avec un gabarit identique à celui du DS 7 Crossback (4,57 m de long). Avec 160 ch maximum, il lui manque encore des motorisations musclées pour briller parmi les crossovers sportifs. >> En savoir plus

  • Renault Express (printemps 2021)

    Le groupe Renault recycle le Dacia Dokker pour ressusciter l’Express, et proposer un ludospace bon marché.

  • Renault Kangoo (printemps 2021)

    Cette troisième génération assagit son style et multiplie les offres de motorisations vertueuses avec de l’hybride et l’électrique. >> En savoir plus

  • Rolls-Royce Ghost (printemps 2021)

    Dix ans après le lancement de la première génération, sur base BMW Série 7, le tout nouvel opus se félicite d’une plate-forme lui étant entièrement dévolue. >> En savoir plus

  • Seat Ibiza restylée (courant 2021)

    Dans l’ombre de l’Arona, devenue majoritaire sur le plan commercial, la citadine profitera d’un facelift similaire à celui de son grand frère. 

  • Seat Arona restylé (courant 2021)

    Le petit SUV urbain profitera bientôt d’un facelift qui pourrait, au passage, faire migrer l’une de ses variantes dans le catalogue Cupra.

  • Seat Tarraco FR eHybrid (début 2021)

    Le grand SUV 7 places se sépare deux de ses assises pour accueillir l’encombrante chaine de traction hybride rechargeable du Tiguan (245 ch).

  • Skoda Fabia (été 2021)

    En se renouvelant, la citadine tchèque profitera enfin de la plate-forme moderne MQB-A0 inaugurée par les Seat Ibiza et Volkswagen Polo en 2017. >> En savoir plus

  • Skoda Kodiaq restylé (printemps 2021)

    Ce proche cousin du Tarraco va lui aussi profiter d’un moteur PHEV, mais aura l’avantage d’accompagner cette nouvelle technologie d’un restylage.

  • Skoda Enyaq iV (printemps 2021)

    Ce clone de Volskwagen ID.4, donc 100% électrique, annonce une fiche technique similaire. Mais curieusement, sa finition intérieure se situera un cran au dessus du modèle de VW, une fois n’est pas coutume. >> En savoir plus

  • Skoda Enyaq iV GT (fin 2021)

    Extrapolée de l’Enyaq iV originel, cette variante GT affichera une silhouette de coupé, plus dynamique.

  • Ssangyong Korando EV (été 2021)

    Extrapolée du modèle thermique, cette déclinaison électrique proposera jusqu’à 320 km d’autonomie.

  • Ssangyong Rexton restylé (printemps 2021)

    Le colosse coréen bombera le torse à l’occasion de son facelift, fort d’une calandre imposante. Toutefois, il ne compte pas électrifier ses moteurs. 

  • Subaru Levorg (courant 2021)

    Plus long de 6,5 cm que l’actuel, ce nouveau break atteindra les 4,75 m de long pour se frotter à la Skoda Octavia Combi. Il devrait bénéficier d’un nouveau flat-4 1.8 turbo essence de 177 ch.

  • Subaru BRZ (commercialisation incertaine)

    Malgré sa cote de popularité, le sympathique coupé japonais pourrait ne pas poser les roues sur le sol français, en raison du malus qui lui pend au nez, malgré sa puissance mesurée de 231 ch, développée par un flat-4 de 2.4 l atmosphérique. >> En savoir plus

  • Suzuki Swayce (début 2021)

    Suzuki recycle la Toyota Corolla break pour proposer un modèle hybride familial à son catalogue. 

  • Suzuki Across (début 2021)

    Ni plus ni moins qu’un Toyota RAV4 à peine rebadgé, l’Across ne propose que l’onéreux groupe motopropulseur hybride rechargeable, à défaut de l’offre classique. C’est dommage. >> En savoir plus

  • Tesla Model Y (fin 2021)

    S’il est disponible depuis longtemps aux USA, le dérivé monospace de la Model 3 n’attend plus que l’édification de son usine berlinoise pour se lancer sur le marché européen. Un chantier qui prendra fin… fin 2021, si tout va bien. >> En savoir plus

  • Tesla Model S Plaid (printemps 2021)

    En fin de carrière, la berline 100% électrique n’entend pas finir ses jours au coin du feu, malgré son appellation. Elle s’attachera les services de 3 moteurs pour développer plus de 1100 ch, en vue de décrocher le record au tour sur le circuit du Nürburgring. >> En savoir plus

  • Toyota Yaris Cross (été 2021)

    La Yaris s’étoffe pour se muer en crossover urbain. Bien évidemment, l’hybridation sera au programme. >> En savoir plus

  • Toyota Highlander (printemps 2021)

    Ce très grand SUV, jusqu’à présent réservé au marché américain, déboulera bientôt en Europe. Bien évidemment hybridé, il se passera toutefois de variante hybride rechageable. >> En savoir plus

  • Toyota Miraï (courant 2021)

    Le vilain petit canard se mue en une élégante berline aux faux airs d’Audi A7 Sportback pour mieux promouvoir sa technologie à hydrogène.

  • Volkswagen Polo restylée (courant 2021)

    C’est 4 ans après son lancement que la fourmi bénéficiera d’un coup de frais sur son style, quand son bagage techno sera revalorisé. >> En savoir plus

  • Volkswagen T-Sport (fin 2021)

    Malgré sa similitude de gabarit avec le T-Roc, ce SUV coupé verra bien le jour en Europe, après son introduction sur le marché sud-américain depuis quelques mois, sous l’appellation Nivus >> En savoir plus

  • Volkswagen Golf SW (début 2021)

    Après la variante 4 portes vient le tour du break SW pour compléter la gamme Golf. >> En savoir plus

  • Volkswagen Golf Alltrack (début 2021)

    La Golf break renoue également avec ses ambitions d’aventurière avec cette variante Alltrack.

  • Volkswagen Golf GTI Clubsport (début 2021)

    A peine commercialisée, la Golf GTI de 245 ch voit sa puissance portée à 300 ch pour les besoins de cette version Clubsport. >> En savoir plus

  • Volkswagen Golf R (printemps 2021)

    Et de 3… sportives au sein de la famille Golf avec cette R de 320 ch qui s’en remet à une transmission intégrale. >> En savoir plus

  • Volkswagen Tiguan ehybrid (début 2021)

    Pour fêter son facelift, le SUV compacte s’offre enfin l’hybridation rechargeable. >> En savoir plus

  • Volkswagen ID.4 (printemps 2021)

    Le grand frère de l’ID.3, 100% électrique, revêtira un costume de SUV pour assumer un rôle plus familial. >> En savoir plus

  • Volkswagen ID.4 GTX (fin 2021)

    En fin d’année, l’ID.4 sera rejoint par une silhouette coupé à la fiche technique plus sportive.

  • Volkswagen Amarok (fin 2021)

    Pour abaisser ses coûts de développement, l’Amarok de seconde génération ne fera plus cavalier seul. Il reposera sur la base technique du prochain Ford Ranger. 

  • Volkswagen Caddy (début 2021)

    Le ludospace se renouvelle entièrement grâce à la plate-forme de la Golf. A terme, il devrait bénéficier d’une hybridation rechargeable.

  • Toyota Camry restylée (début 2021)

    La confidentielle berline japonaise, quoique plébiscitée par la chauffeurs de taxi pour sa chaîne de traction hybride, revoir légèrement sa copie en termes de style et d’équipements. >> En savoir plus


  • Source link

    Afficher plus

    Articles similaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bouton retour en haut de la page