Technologie

Apple à nouveau poursuivi par deux actions de groupe européennes


Dans un communiqué de presse publié hier, mercredi 2 décembre 2020, l’association Euroconsumers annonce qu’elle poursuit Apple par l’intermédiaire de deux actions de groupe menées en Espagne et en Belgique. Les motifs invoqués sont l’obsolescence planifiée des iPhone 6, 6 Plus, 6S et 6S Plus d’une part et, d’autre part, des pratiques commerciales abusives et inéquitables.

Euroconsumers envoie un message clair à Apple : les cas d’obsolescence planifiée/programmée ne sauraient être plus longtemps tolérés par les consommateurs. […] Les consommateurs veulent être traités avec respect et ont à coeur de posséder des téléphones plus durables. […] D’un point de vue environnemental, ces pratiques sont tout simplement scandaleuses.

Par l’intermédiaire de ses associations adhérentes nationales (Test-Achats pour la Belgique et OCU pur l’Espagne), Euroconsumers demande un minimum de 60 euros de dédommagement à Cupertino pour chaque utilisateur belge et espagnol qui possédait un iPhone 6 au moment des faits.

À lire aussi – iPhone 6S : on a testé iOS 14 sur un smartphone vieux de 5 ans

Euroconsumers annonce qu’elle compte aussi monter des actions de groupe au Portugal et en Italie dans les prochaines semaines. Des actions qu’elle justifie comme nécessaires et qui surviennent à la suite de l’échec de négociations à l’amiable entamée par Euroconsumers et Apple plus tôt dans l’année.

Un récent accord trouvé aux Etats-Unis devrait profiter à l’association

Dans son communiqué, Euroconsumers rappelle qu’elle a envoyé un courrier à Apple en date du 2 juillet 2020 dans lequel elle lui demandait de mettre fin à ses politiques d’obsolescence d’iPhone et de dédommager les utilisateurs européens au même titre que leurs homologues américains, faisant suite à l’accord trouvé avec les autorités américaines en mars dernier. Il semble que ce soit à la suite de ce courrier que les négociations aient débuté.

Elle rappelle également que l’Italie a Cupertino dans le collimateur. Un jugement rendu le 29 mai dernier par l’une des instances administratives du pays condamne Apple à une amende de 10 millions d’euros pour obsolescence planifiée et pratiques commerciales trompeuses.

À lire aussi : La réparabilité de votre futur smartphone, pourquoi ça compte ?

Enfin, le récent « morceau de pain bénit » que l’association ne manque pas de se mettre sous la dent, c’est le dernier accord en date trouvé entre Apple et les autorités de 33 Etats américains. Il vise à dédommager à hauteur de 113 millions de dollars – au global – les utilisateurs d’iPhone ralentis.

Source : Euroconsumers




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page