Technologie

40 états américains sur le point de  porter plainte contre Facebook


Au moins 40 États américains, parmi lesquels New York, ont décidé d’enquêter sur Facebook pour d’éventuelles violations des politiques antitrust. Comme le rapporte Reuters, ce groupe prévoit de déposer une plainte contre l’entreprise la semaine prochaine.

Après Google, Facebook dans le viseur

Outre-Atlantique, cette plainte deviendrait la deuxième plus importante action en justice intentée contre une entreprise des « Big Tech » cette année. En octobre, le ministère américain de la Justice avait poursuivi Google. En 2019, Amazon et Apple étaient dans le viseur des autorités. En parallèle, la Federal Trade Commission (FTC), dont les commissaires se sont réunis mercredi 2 décembre, pourrait elle aussi porter plainte auprès de d’une instance administrative.

Sollicité par Reuters, Facebook a refusé de commenter. De même du côté des plaignants. Un porte-parole du bureau du procureur général de New York a également refusé de commenter.

La teneur de la plainte n’est pas encore connue. Mais, d’après les informations de Reuters, il pourrait s’agir d’attaquer la stratégie commerciale de Facebook consistant à racheter de petites entreprises pour ne jamais être concurrencé. Exemple type : le rachat d’Instagram en 2012 et de WhatsApp en 2014. 

Devant le Congrès, le directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg, a affirmé que sa société avait d’autres concurrents, y compris d’autres géants technologiques. Et que ses rachats avaient permis de transformer de petits services sociaux en des plates-formes incontournables. 

Source : Reuters




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page