People

Valéry Giscard d’Estaing : La mort de sa plus jeune fille Jacinte, à 57 ans, un drame dans sa longue vie


La France vient de perdre l’un de ses présidents. Valéry Giscard d’Estaing s’est éteint mercredi 2 décembre 2020 à l’âge de 94 ans, après avoir été hospitalisé à plusieurs reprises ces derniers mois et récemment il y a quelques semaines.

L’ancien chef de l’Etat laisse derrière lui son épouse Anne-Aymone, à qui il était marié depuis 1952, mais également trois de leurs quatre enfants : Valérie-Anne, éditrice et galeriste française spécialisée dans la photographie de 67 ans, Louis, homme politique de 62 ans et Henri, homme d’affaires de 64 ans. Leur quatrième enfant, le plus jeune, est décédé il y a près de trois ans.

Jacinte Giscard d’Estaing est morte le 17 janvier 2018 des suites d’une longue maladie. Elle avait 57 ans. Jacinte était apparue sur l’affiche de campagne de son père en 1974. Le slogan en était “La Paix et la sécurité”. VGE remporta l’élection présidentielle face à François Mitterrand à l’époque.

Vétérinaire, la benjamine de la famille était passionnée d’équitation. Jacinte Giscard d’Estaing avait créé Poneyland pour favoriser l’apprentissage de cette discipline auprès des enfants. Le Comité régional d’équitation d’Île-de-France avait tenu à lui rendre hommage sur son site officiel : “C’est avec une profonde tristesse, que nous apprenons le décès de Jacinte Giscard d’Estaing. (…) Véritable figure de l’équitation francilienne, française et internationale, elle aura oeuvré toute sa vie à la démocratisation de l’équitation. Son amour pour les animaux la conduit à devenir vétérinaire. Plus tard, elle monte une société d’événements équestres et de poneys clubs. C’est tout naturellement que sa passion pour les chevaux l’amène à écrire et à collaborer sur plusieurs ouvrages.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page