Technologie

le PC portable conçu par Intel pour aider les petites marques à conquérir un grand marché

Le NUC M15 n’est pas le premier PC portable d’Intel contrairement à ce que l’on pourrait penser. Enfin, si. C’est le premier que la marque labellise officiellement en son nom et qui s’inscrit tout officiellement dans la gamme NUC. Mais, avant cela, les équipes en charge du développement NUC ont développé plusieurs autres machines portables.

Lesquelles ? Celles que l’équipe e-Sport Millenium vend sous sa marque et dont nous avons testé un modèle en février dernier. Sans oublier les assembleurs allemands Schenker Technologies qui ont adopté quelques créations Intel dans leur catalogue.

Un 15,6 pouces pour travailler principalement

Le M15 est un PC portable qu’Intel doit prochainement proposer à ses partenaires les plus petits, afin qu’ils aient une solution clé en main pour tenter de se faire une place sur le marché du portable traditionnel, pas du gaming.

Fabriqué par le constructeur TongFeng, ce PC est un modèle à écran 15,6 pouces Full HD, à dalle IPS (tactile ou non). Le boîtier en alliage d’aluminium pèserait 1,65 kg et accuserait une épaisseur de 1,49 cm.
La connectique se composerait de deux prises USB plein format, de deux Thunderbolt 4 et d’une sortie vidéo HDMI plein format. Pas de prise réseau filaire (mais du Wi-Fi 6), ni de lecteur de carte SD.

À lire aussi – USB : on vous explique ce que peuvent vous offrir les prises de vos PC actuels et à venir

Les clichés postés par nos confrères de The Verge montrent que le clavier est très centré, à touches séparées et rétroéclairées mais dépourvu de pavé numérique. Un large touchpad est présent ainsi qu’une barre LED sur la face avant. Elle est là pour mettre un peu de fun sur la machine mais, aussi, pour servir de témoin lorsque vous donnerez des ordres à Alexa, grâce à quatre micros positionnés à des endroits stratégiques de la machine.

La propulsion est assurée par les derniers Core de 11e génération d’Intel. Selon les versions, ce sera soit un Core i5-1135G7 soit un Core i7-1165G7 qui jouera le capitaine de bord.
L’Intel Iris Xe, le contrôleur graphique nouvelle génération d’Intel, se chargera d’animer l’interface de Linux, Windows et des éventuels polygones des jeux vidéo que vous pourrez faire tourner dessus.

À lire aussi : Comment comprendre le jargon d’Intel et d’AMD pour bien choisir votre prochain processeur

Le NUC M15 est alimenté par une batterie qui devrait lui permettre de rester allumé pendant au moins 10 heures, maximum 16 heures. Côté mémoire et suivant le positionnement que les marques veulent proposer, Intel peut inclure 8 ou 16 Go mais il sera impossible d’étendre cette capacité après achat : les modules sont soudés à la carte mère.

Intel M15

Sur le versant stockage, là, il y aura de multiples possibilités offertes (SSD, SSD + Optane Memory). Ce sont les marques qui décideront lesquelles elles privilégient pour mieux se démarquer ou concurrencer les grands de ce monde comme HP, Lenovo ou encore Dell. La machine devrait être proposée dans une fourchette de prix comprise entre 1000 et 1500 dollars, selon les options choisies par les marques.

Intel n’a pas apposé la certification EVO sur cette machine mais il est possible aux marques qui souhaitent la vendre de faire des choix qui pourront la rendre éligible à la certification.
Par ailleurs, le fondeur s’occupe de développer et de proposer les mises à jour des pilotes des composants, une charge supplémentaire que les petites entreprises n’auront pas à assumer.

Pas de gamme NUC PC portables complète à prévoir

Intel ne compte pas s’arrêter là si le succès du M15 est au rendez-vous et prévoit d’ores et déjà d’autres modèles de PC portables sans avoir l’ambition de proposer un catalogue aussi complet que les plus grandes marques.

Intel ne divulgue pas de noms de marques qui seraient intéressées par le M15 mais a confirmé que son arrivée sur le marché se ferait au début de l’année 2021. Il va donc falloir patienter encore un peu avant de pouvoir le prendre en main et voir ce que le M15 a à offrir. Nous avons contacté Intel France pour savoir quand il arriverait en France. À ce jour, pas de date d’arrivée précise mais plusieurs marques devraient le proposer, notamment Schneider ou encore Millenium.

Source : The Verge




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page