Crypto

L’argentine étudie un projet de régulation des cryptos

Loin de faire peur, les réflexions toujours plus nombreuses sur une régulation montrent que la crypto s’impose désormais. À tel point que les gouvernements ne peuvent plus ignorer la vague crypto qui vient. Le dernier exemple en date nous vient d’Argentine où un jeune député a soumis à l’étude au parlement ses travaux quant à la régulation crypto.

Un projet de régulation sur les cryptos soumis au parlement argentin

Ignacio Torres est le plus jeune député du parlement argentin. Il est à l’initiative d’un projet de régulation national de la cryptomonnaie. Ses travaux ont été compilés dans un rapport qui sera soumis devant le comité de l’information financière dans les prochains jours. À la suite de cette présentation, le texte devrait arriver au parlement dans les deux jours qui suivent.

Pour la réalisation de son rapport, Ignacio Torres s’est entouré d’Efrain Barraza, responsable opérationnel chez Athena Bitcoin et Alberto Vega, président de la récente entreprise Bithan. Pour eux, l’objectif des travaux est de contribuer à développer l’écosystème crypto en Argentine.

En effet, fort de longue expérience dans l’industrie, ils sont convaincus que la crypto est une solution adaptée aux besoins de nombreuses entreprises du pays. Comme ils ne manquent pas de le rappeler, certaines entreprises ont été éjectées du système bancaire traditionnel, parfois sans raison valable. C’est pourquoi l’avènement d’une technologie disruptive et innovante comme la cryptomonnaie permettrait de remettre en selle ces entreprises.

La régulation, un enjeu important pour le développement des cryptos

L’avenir de la cryptomonnaie passe inévitablement par la mise en place d’une régulation. En effet, avec une régulation en place, les utilisateurs seront ainsi protégés contre les arnaques, du type OneCoin par exemple. Pour autant, cette régulation doit être faite avec bon sens et favoriser le développement de la cryptomonnaie au lieu d’avoir un effet dissuasif. Hors de question, par exemple, que le régulateur soit trop intrusif au risque d’aller contre le sacro-saint principe de décentralisation porté par la cryptomonnaie.

« Nous comprenons que pour se développer, un écosystème ne peut pas rester en dehors du cadre législatif. Sans régulation en place, les arnaques du type OneCoin vont augmenter » Efrain Barraza

C’est pourquoi il est important que des acteurs majeurs de la cryptosphère ne ratent pas le train et soient à l’initiative des projets de régulation. Jusqu’à présent, la question de la régulation du Bitcoin n’était pas une question d’actualité en Argentine. Comme le dit Alberto Vega, cette question n’était « même pas sur la table ». Avec l’ébauche d’un projet de régulation sur les cryptos désormais sur la table, les choses pourraient donc changer en Argentine.

Avec ce rapport, ce groupe de travail entend également faire de l’Argentine un pionnier dans le domaine de régulation crypto. En effet, plus que jamais, de nombreux pays planchent sur le sujet. Or, en matière de régulation, il est évident qu’il vaut mieux être précurseur plutôt que d’être dans le rôle de celui qui la subit.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page