Auto-Moto

Essai, Skoda Octavia Combi TDI 150 DSG : mange-bitume


Fin septembre, nous avions été subjugués par les qualités routières des Audi A6, BMW Série 5 et Mercedes Classe E. De grands formats automobiles, onéreux, (50 000 € minimum), avant tout destinés aux entreprises. Un, voire, deux crans en-dessous de ces modèles premium, Skoda propose une Octavia truffée de qualités et prête à engloutir les kilomètres. En particulier, lorsqu’elle est dotée du TDI 150 ch, un brin sonore à l’accélération, mais qui allie bonnes performances et, surtout, appétit mesuré. En témoigne notre consommation, établie à 5,9 l/100 km de moyenne sur des parcours urbains, routiers et autoroutiers, pourtant entrepris à des vitesses inavouables. Une moyenne qui, de surcroît, peut facilement tomber sous la barre des 5 l/100 km, permettant alors de profiter de 900 km d’autonomie, malgré un réservoir de 45 litres seulement.

Qui dit bonne routière, dit aussi confort de bon aloi. A ce jeu, l’Octavia choie ses occupants, avec une habitabilité remarquable, des sièges relativement bien dessinés, même si l’assise avant un peu courte pénalise légèrement les grands gabarits. Les bruits d’air et de roulement sont parfaitement maîtrisés, et l’amortissement, trop souple à notre goût, distille une belle onctuosité, inhabituelle sur les productions modernes. En revanche, les mouvements de caisse, notamment une certaine tendance à plonger au freinage, agacent en conduite dynamique. Un désagrément que la suspension pilotée optionnelle (980 €) parvient cependant à juguler. La finition ne souffre pas la critique, et le volume du coffre (de 640 à 1 700 litres) permet d’embarquer bien davantage que le superflu. Sans oublier les fameuses astuces Skoda, à l’image de la poubelle de porte et du support de tablette (inclus dans le Pack Simply Clever à 140 €), du parapluie caché dans la porte conducteur, de l’entonnoir de remplissage de lave-glace ou de la raclette à neige dissimulée dans la trappe à essence. Bref, la Skoda réalise un sans-faute. Ou presque…

Question ergonomie, cette quatrième génération d’Octavia fait sienne l’expression désormais consacrée : le mieux est l’ennemi du bien. Et la complexité, le contraire de la simplicité. Ainsi, raccrocher le téléphone exige d’appuyer deux fois sur un bouton, gérer la climatisation nécessite de naviguer sur l’écran central, et régler le volume sonore de la radio implique de quitter la route des yeux lorsqu’on veut s’affranchir des boutons au volant. Et pour couronner le tout, la commande vocale se montre particulièrement inefficace… Des écueils dont l’Octavia n’est pas la seule à souffrir, les dernières nouveautés du groupe VW (Seat Leon, Volkswagen Golf…) nous ayant déjà franchement déçus sur ce chapitre. Enfin, dernier mauvais point, et non des moindres : la boîte robotisée à double embrayage DSG patine toujours autant à basse vitesse lors des manœuvres.

Verdict :

Hormis une ergonomie compliquée et une boîte qui patine à basse vitesse, cette Octavia TDI 150 ne souffre d’aucun gros défaut et se régale des kilomètres. Même son tarif est bien placé.

On aime :

  • Sobriété/performances
  • Confort de roulement
  • Habitabilité/coffre
  • Tarif bien placé

On aime moins :

  • Ergonomie interface compliquée
  • Patinage boîte DSG
  • Suspensions un peu trop souples
  • TDI légèrement sonore

Skoda Octavia Combi TDI 150 DSG7 : la technique

Moteur : avant, transversal, quatre-cylindres, injection directe, rampe commune, turbo-diesel, 16 soupapes, FAP, stop & start, 1968 cm3, distribution par courroie

Transmission : avant, robotisée, double embrayage, 7 vitesses

Puissance (ch à tr/min) : 150 à 3 500

Couple (Nm à tr/min) : 340 à 1 750

Poids (kg) : 1 473

Vitesse maxi (km/h) : 222

0 à 100 km/h/1 000 m DA (s) : 8,8/n.c.

CO2/ bonus-malus : 118 à 129/0 €

Conso. moy. const./AM (l/100 km) : 4,5/5,9

Prix (à partir de) : 31 580 €

Skoda Octavia Combi TDI 150 DSG7 : les concurrentes

  • Ford Focus SW 2.0 EcoBlue BVA8, 150 ch, à partir de 32 750 €
  • Kia Cee’d CW 1.6 CRDi DCT7, 136 ch, à partir de 29 590 €
  • Peugeot 308 SW BlueHDi 130 EAT8, à partir de 30 550 €

A lire aussi sur www.auto-moto.com :


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page