Crypto

Un utilisateur transfère 69.370 Bitcoin d’une adresse de Silk Road

La place de marché illégale du dark web n’est plus, mais ses avoirs en Bitcoin demeurent. Et d’après CipherTrace, un utilisateur crypto pourrait être parvenu à pirater un wallet de Silk Road. A la clé : 69.370 Bitcoin (BTC) ou 960 millions de dollars.

Silk Road, une place de marché en ligne illégale, n’existe plus officiellement. Le fondateur de ce « supermarché de la drogue » purge actuellement une longue peine de prison. Ross Ulbricht n’en demeure pas moins un analyste Bitcoin.

Afin d’échapper aux autorités, le paiement en crypto-monnaie est en effet la norme sur le dark web. Et si Silk Road n’est plus, tous ses avoirs n’ont cependant pas été saisis par la police. Un des wallets Bitcoin de l’ex-marketplace fait d’ailleurs parler de lui. Une première depuis 2015.

La marketplace Silk Road fermée en 2013

CipherTrace rapporte qu’un important transfert en Bitcoin a en effet été récemment effectué depuis une adresse associée à Silk Road. Au total, deux transactions ont été réalisées par un utilisateur anonyme.

La première portait sur l’envoi d’un BTC uniquement. La suivante impliquait en revanche 69.370 bitcoins, soit l’équivalent de près d’un milliard de dollars. Pour l’entreprise spécialisée dans l’analyse de la blockchain, il pourrait donc s’agir d’un piratage.

Le premier transfert d’un Bitcoin consistait pour l’utilisateur à s’assurer du contrôle du wallet et ainsi de la possibilité de s’emparer des fonds qu’il renferme. La transaction suivante revenait elle à vider l’ancien portefeuille électronique de Silk Road.

Un internaute affirmait détenir le fichier .dat du wallet

C’est en tout cas un scénario plausible d’après CipherTrace. Pour l’éditeur, l’opération pourrait également tenir de la mise à jour technique vis-à-vis des évolutions du réseau Bitcoin. Autre hypothèse : se prémunir contre un piratage.

« Ces mouvements pourraient éventuellement signifier que le propriétaire du portefeuille déplace des fonds vers de nouvelles adresses pour empêcher les hackers d’accéder au fichier wallet.dat ou que les hackers ont déjà craqué le fichier » suppose CipherTrace.

En effet, les fonds de Silk Road étaient contenus dans un portefeuille qui circule désormais depuis plus de deux ans parmi les cercles de pirates informatiques. En septembre, un internaute assurait sur Twitter détenir un fichier capital de ce wallet. Il espérait l’aide de la communauté pour accéder aux plus de 69.000 jetons du wallet.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page