Auto-Moto

SSC Tuatara : un record bidon ?

532 km/h. C’est la vitesse totalement démentielle qu’a réussi a atteindre la bestiale SSC Tuatara il y a quelques jours, sur une portion de route située dans le Nevada. Un record absolu, la supercar américaine devenant alors la voiture de série la plus rapide au monde, surpassant alors de loin la Bugatti Chiron Super Sport. Sous son capot, un V8 5,9 litres turbocompressé de 1 774 chevaux, permettant à la sportive d’afficher un rapport poids/puissance incroyablement bas de seulement 0,279. Autant dire que tout était réuni pour créer un tremblement de terre sur la planète automobile. Tout, sauf peut-être l’authenticité. En effet, il se pourrait que ce record n’en soit finalement pas vraiment un, mais qu’il serait au contraire tout à fait bidon. C’est en tout cas ce que suppose le youtubeur Shmee150, qui partage ses doutes dans une vidéo récemment postée sur le net. Selon lui, cette performance de haut vol serait en fait très loin de la réalité.

Le célèbre collectionneur de supercars a en effet émis quelques doutes sur la véracité de la vidéo officielle partagée par le constructeur américain. A partir de celle-ci, le Britannique a pu effectuer des calculs savants afin d’établir une vitesse en se basant sur le temps écoulé entre deux points définis, tout en utilisant les marquages au sol. Et surprise, la supercar n’aurait alors selon lui pas dépassé les 450 km/h. Cela reste bien entendu tout à fait honorable, mais bien loin du record annoncé. Par ailleurs, Shmee150 a également comparé la vidéo avec celle de la Koenigsegg Agera RS, qui avait alors atteint les 447 km/h sur la même portion de route. Et fait étonnant, la suédoise met moins de temps à parcourir la même distance que l’Américaine, censée être bien plus rapide… D’ailleurs, le compteur de cette dernière est également flouté, tandis que l’étagement de la boîte de vitesse ne permettrait pas de dépasser les 470 km/h en 6ème dans la zone rouge.

Un record basé sur du vent ?

Dans un premier temps,, SSC n’avait pas souhaité répondre aux accusations, et s’était simplement contenté de publier un court communiqué, affirmant que le record a été homologué par Dewetron, qui s’est alors appuyé sur « plus de quinze satellites ». Oui mais il y a un problème. Car la société en question vient elle aussi de répondre à la polémique, et cela ne devrait pas vraiment arranger les affaires du constructeur américain. Celle-ci affirme en effet qu’elle n’est en aucun cas associée avec cette performance, soulignant qu’ « aucune personne de Dewetron n’était présente lors du test ou n’était associée aux préparations. Puisque les données récoltées reposent largement sur le bon « setup » et sur la bonne calibration du matériel, nous ne pouvons pas garantir la validité des données ». Le patron de SSC, Jerod Shelby a finalement annoncé que le record ne sera pas proposé au Guiness et qu’une nouvelle tentative sera effectuée sous peu.« peu importe ce que l’on pourra mettre en place pour prouver notre bonne foi, il y aura toujours un doute sur notre performance […] Nous devons reprogrammer notre tentative de record, et nous devons l’organiser de façon à ce que ses résultats soient irréfutables ». Patience donc….

A lire également sur Auto-Moto.com :

SSC Tuatara : un record à plus de 500 km/h

Nouveau record de vitesse pour la Bugatti Chiron

Jessi Combs est désormais la femme la plus rapide au monde


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page