Sports

La terrible stat de Mandanda


Précédent
Suivant

  • 1/9

    Mandanda (4)

    Comme contre City, il n’a pas pu sauver les siens, impuissant sur les buts portugais. Il a néanmoins plongé comme toute son équipe à l’image d’une mauvaise relance en fin de première période (40e).

  • 2/9

    Sakai (4)

    Après deux mauvais matches européens, le latéral japonais a de nouveau sombré, trop passif défensivement et peu entreprenant avec la balle. Bouna Sarr aurait apporté bien plus offensivement…

  • 3/9

    Alvaro (4,5) et Caleta-Car (3)

    Le roc espagnol a de nouveau repoussé le danger de manière régulière. Il est probablement le seul joueur à avoir gardé la tête froide dans cette rencontre. Tout le contraire de l’international croate. Déjà amorphe contre City, il a cette fois-ci été coupable sur l’ouverture du score portugaise (4e), avec une mauvaise relance au début de l’action, puis a raté de nombreuses relances. Il est aussi effacé sur le 3e but. Catastrophique !

  • 4/9

    Amavi (4)

    Le gaucher a encore eu une grosse activité dans son couloir, a gagné des duels et a joué de l’avant, mais il s’est de nouveau raté, comme face à l’Olympiakos et City. Cette fois-ci, il offre un penalty évitable pour un tacle en retard (28e).

  • 5/9

    Kamara (4)

    Seul joueur à surnager contre les Citizens, le minot formé à l’OM a moins pesé à la récupération et a fait le minimum à la relance. Il est trimballé sur le 3e but de Porto.

  • 6/9

    Rongier (4,5)

    L’ancien Nantais, fautif la semaine dernière, s’est un peu repris. Il s’est bien battu dans l’entrejeu, même en seconde période, et a tenté d’enclencher des actions, sans pour autant créer le danger.

  • 7/9

    Sanson (3,5)

    Il a d’abord remis involontairement le ballon dans la course de Corona sur le 1-0 d’entrée. S’il a beaucoup couru ensuite, il l’a fait dans le vide et a été peu inspiré avec le ballon, comme trop souvent.

  • 8/9

    Payet (3)

    L’international français est revenu dans le onze en position de 10. Il a d’abord raté un penalty en tirant au-dessus (10e), avant d’avoir trop peu d’influence. Il a à peine servi de solution plein axe et a rarement été en mesure de créer des occasions.

  • 9/9

    Thauvin (4,5), Benedetto (3)

    Le champion du monde 2018 a obtenu tout seul le penalty que Payet a gâché (10e). Mais il s’est ensuite montré trop discret en partant de l’aile droite et a fait quelques mauvais choix, comme sur cette passe pour Rongier. De son côté, “Pipa” a traversé la rencontre tel un fantôme. Ses coéquipiers ne lui ont donné aucun ballon de but et il n’a pas été très mobile non plus sur les centres. Mais «AVB» lui a demandé de jouer attaquant gauche et l’Argentin a parfois évolué loin du but.


Il n’y a pas qu’en attaque que les joueurs de l’Olympique de Marseille sont à la peine…

Le bilan à mi-parcours de la phase de poules de la Ligue des champions est terrible pour l’Olympique de Marseille avec trois défaites en trois matches, sept buts encaissés et pas le moindre but marqué. Les Phocéens sont tout particulièrement à la peine en attaque avec seulement quatre tirs cadrés en trois matches.

Mais ce n’est guère mieux en défense. L’OM a en effet encaissé sept buts sur les neuf derniers tirs cadrés concédés. Et ce alors que Steve Mandanda, totalement impuissant, n’a pas grand-chose à reprocher par ailleurs.

Lire aussi:
Payet fusillé sur Twitter, qui a bien rigolé…

Les violents propos de Villas-Boas contre ses joueurs
Pourquoi cet OM est vraiment ridicule !



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page