Technologie

Ce démontage de la manette de la PS5 dévoile tous ses secrets

La manette DualSense de la PlayStation 5 révèle tous ses secrets dans une vidéo de la chaîne spécialisée TronicsFix (un ersatz d’iFixIt) qui l’a complètement démontée. Les fameuses nouvelles gâchettes, décrites comme « adaptatives » et bien mises en avant lors de la présentation du contrôleur, ont fait l’objet d’une attention particulière.

Pour faire simple, ces gâchettes sont montées sur un ingénieux dispositif qui permet de régler, à la volée, la dureté et donc les sensations que le joueur pourra ressentir lorsqu’il tend la corde d’un arc dans un jeu ou qu’une arme s’enraille.

Des mécanismes physiques dont le comportement est à définir virtuellement, au cœur même des jeux qui souhaitent en tirer parti.

Certains développeurs ont affirmé que le potentiel offert par les gâchettes était immense et qu’il faudrait surement plusieurs mois avant de pouvoir avoir des jeux qui les exploitent à plein. À en croire d’autres créateurs de jeux, l’implantation et la gestion de cette fonctionnalité ne sont pas toujours simples pour eux.

Une batterie plus grosse, les mêmes joysticks

La DualSense possède les mêmes joysticks que sur la DualShock 4 actuelle. Ce n’est pas forcément une bonne nouvelle : certaines manettes ont, comme les Joy Con de la Switch, été victimes de phénomène de drift.

Le système de pression situé sous les boutons frontaux est, pour sa part, radicalement différent de celui de l’actuelle manette PS4. Cela se ressent d’ailleurs immédiatement dès les premières pressions : nous vous en dirons plus bientôt.

Point important mis en avant par ce démontage : la batterie (inamovible) de la DualSense est plus grosse que celle de la DualShock 4. Une prise de masse obligatoire pour prendre en charge les nouvelles fonctions tout en assurant une endurance de plusieurs heures de jeu.

La guerre des manettes

Dans un jeu vidéo sur console, si l’image et le son participent majoritairement à immerger le joueur dans l’action, la manette a un rôle capital également. On l’a tout le temps dans les mains et on interagit sans cesse avec elle pour mener à bien les actions et déplacements à l’écran. C’est aussi elle qui se fait l’écho de certains événements en jeu. Sony l’a bien compris et mise à fond sur cet aspect pour se démarquer de ses concurrentes Xbox Series. Les mécanismes internes des prochaines manettes Microsoft n’ont pas été revus de fond en comble alors que l’ergonomie et la forme de certains boutons, si.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page