Santé

Un malade de la Covid-19 peut contaminer la moitié des membres de sa famille


Une nouvelle étude des autorités sanitaires américaines pointe de nouveau la facilité avec laquelle le coronavirus, responsable de la Covid-19, se propage rapidement et facilement au sein d’un même foyer et ce, quel que soit son âge. Les scientifiques soupçonnent que la période pré-symptomatique soit la plus virulente et préconisent de ne pas retarder l’isolement au moindre doute.

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] En vidéo et lumière UV : voici comment le coronavirus se répand dans un restaurant
  Une vidéo produite conjointement par un groupe de chercheurs et le média japonais NHK News fait la lumière sur la propagation du coronavirus dans un restaurant. Grâce à une lampe à UV-A, ils révèlent la manière dont le virus (illustré par une lotion fluorescente) passe d’un seul individu à tout un groupe au cours d’un repas.  

Les gens qui contractent le Covid-19 infectent environ la moitié des membres de leur famille qui habitent avec eux, et les adultes semblent plus contagieux que les enfants, selon une nouvelle étude des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) publiée vendredi.

Nombre d’études dans le monde ont tenté de déterminer le risque exact de transmission à l’intérieur d’une famille, avec des résultats très variables, mais suggérant que les enfants étaient moins susceptibles d’être des vecteurs du coronavirus que les adultes.

S’isoler au moindre doute

La nouvelle étude des autorités sanitaires américaines se fonde sur 101 cas de Covid-19 dans deux villes, Nashville (Tennessee) et Marshfield (Wisconsin), à partir d’avril dernier. Les chercheurs ont suivi 191 membres des foyers de ces 101 cas « index », en leur demandant de tenir un journal de leurs symptômes éventuels, et de s’autoprélever des échantillons (nasal ou salive) pendant 14 jours. 102 de ces 191 cas-contacts ont fini par avoir un test de diagnostic positif, soit un taux d’infection secondaire de 53 %.

Parmi les 20 cas initiaux de moins de 18 ans, le taux d’infection secondaire était de 43 %, tandis qu’il était de 57 % pour les 82 adultes. Le peu d’enfants index (20) rend toutefois difficile de généraliser le résultat. « Des transmissions importantes se sont produites, que le patient index ait été un adulte ou un enfant », concluent d’ailleurs les auteurs. Une autre leçon est que moins de la moitié des membres du foyer infectés avaient des symptômes au moment de leur test positif, soulignant le risque de transmission asymptomatique.

Les CDC recommandent aux personnes pensant avoir été infectées de s’isoler chez elles, de dormir dans une pièce séparée, d’utiliser si possible une salle de bain séparée et de porter un masque.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page