Technologie

Trois simples utilisateurs ont sauvé TikTok du bannissement aux Etats-Unis… pour le moment


Ce feuilleton n’en finira jamais. TikTok, l’application de vidéo et réseau social que l’administration Trump rêve de faire interdire aux Etats-Unis, est une nouvelle fois sauvée du bannissement par la Justice américaine. Du moins, pour encore quelques semaines. La date butoir du 12 novembre n’est donc plus d’actualité, date à laquelle l’appli devait être supprimée des magasins d’appli Google et Apple et ne plus être fonctionnelle sur le territoire américain.

À lire aussi : TikTok va vous dire pourquoi il a supprimé votre vidéo

C’est à la suite à plusieurs actions menées par des TikTokers qui se servent de la plate-forme pour vivre qu’un récent jugement a été rendu par l’une des cours de Pennsylvanie.
Le juge a donné raison aux plaignants contre l’administration Trump. Il estime, en accord avec les arguments des plaignants TikTokers, que les vidéos TikTok pouvaient être considérées comme :

« […] Une forme d’expression de soi ou à vocation informative. Elles peuvent être associées à des films, des oeuvres artistiques, des photographies et des formes encore non répertoriées d’expression. Toutes sont explicitement protégées d’éventuelles prises de décisions dans le cadre de l’International Emergency Economic Powers Act. »

Les avocats des TikTokers tout comme les porte-parole de la plate-forme se sont déclarés satisfaits du jugement rendu.  

À lire aussi : TikTok s’associe à Shopify pour vendre des produits et des vêtements dans son application

Les représentants de l’administration Trump, eux, ne baissent pas les bras et tant que le résultat des élections américaines ne sera pas connu. Ils vont poursuivre leurs actions contre le réseau social, ainsi que contre WeChat, et, par extension, contre la Chine.

Source : Jugement (Scribd)




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page