Sports

L’OL résiste au Losc

Mené au score en première période, puis réduit à dix en deuxième période, l’Olympique Lyonnais a réussi à ramener le match nul de son déplacement à Lille (1-1).

Euphorique la semaine dernière face à Monaco (4-1), l’Olympique Lyonnais s’est montré nettement plus pragmatique ce dimanche soir, pour ramener un point de son déplacement à Lille (1-1). C’est un résultat satisfaisant car, en face d’eux, les Gones avaient l’équipe la plus séduisante du début de saison sur le plan collectif.

Lire aussi: Lille-Lyon, le match à la loupe

Après avoir fait preuve d’un réalisme effrayant contre l’ASM pour marquer quatre fois en première période, l’OL, cette fois, a été mené au score contre le cours du jeu. Alors que les six premiers tirs avaient été lyonnais, c’est Jonathan Bamba qui a ouvert le score pour le Losc d’une belle frappe de l’extérieur de la surface (1-0, 22e). Celle d’un joueur en pleine confiance.

L’OL, avec exactement le même onze que la semaine dernière (c’est à dire avec Dembélé, Guimaraes ou encore Caqueret) sur le banc, a réussi à réagir, en égalisant sur un tir chanceux d’Houssem Aouar, dévié par Zeki Celik (1-1, 41e). Mais après une première période emballante sur le plan du rythme, la rencontre a basculé vers une autre physionomie avec l’exclusion de Marcelo au retour des vestiaires (50e), pour un deuxième carton jaune.

Dubois: « On a fait le dos rond »

Alors que Rudi Garcia a sorti Aouar, ce que l’international français n’a pas eu l’air d’apprécier, l’OL a complètement abandonné le ballon, se contentant de laisser les Lillois attaquer. Ces derniers n’ont pas su en profiter. « On avait l’avantage, ils ont passés à 10, a regretté Jonathan Ikoné sur Teléfoot. On aurait dû avoir plus de frappes, plus de centres, mais on a essayé de jouer la possession. »

Il y aura tout de même une autre belle frappe de Bamba et cette fois une superbe parade d’Anthony Lopes (61e), et d’autres tentatives signées Araujo (66e) ou Yazici (71e). Mais l’OL aura bien tenu, autour notamment du défenseur algérien Djamel Benlamri, entré après le rouge de Marcelo, qui aura réalisé une belle performance pour sa première, dans un contexte particulier.

« On a bien défendu, savourera Léo Dubois au coup de sifflet final. Au vu de la physionomie de cette deuxième mi-temps, c’est un bon point. On peut être fiers de nous, on a joué comme une vraie équipe. On aime plus avoir le ballon, mais on a fait le dos rond. » Et cela permet à l’OL de rester une dynamique positive avant le derby toujours très attendu contre l’AS Saint-Etienne.

Lire aussi :
Monaco se venge sur Bordeaux
Mbappé, le PSG a un problème
Nice, une victoire amère


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page