People

Valérie Lemercier avait rencontré son René Angélil, mais “pas assez longtemps”


Valérie Lemercier estdans L’Obs pour faire la promotion de son sixième film : Aline, qui retrace librement la vie de Céline Dion. Un long-métrage aux airs d’autoportrait – elle va jusqu’à jouer Aline étant enfant – dans lequel l’actrice enfile une robe de mariée pour la toute première fois de sa vie. “C’est vrai que dans Aline, je me marie. Moi qui ne m’étais jamais mariée dans aucun film, ni dans la vie d’ailleurs. Je suis contente de l’avoir fait”, confie-t-elle à l’hebdomadaire.

Quand on lui demande si elle a rencontré “le René ” de sa vie, Valérie Lemercier répond : “Oui. Pas assez longtemps“. Parlerait-elle de sa belle histoire avec l’avocat Hervé Temime ? Celle avec l’artiste Mathias Kiss ? Elle ne précise pas “J’ai besoin d’être protégée. Or, quelqu’un qui ne vous veut que du bien et ne cherche pas à être sur la photo, c’est rare. Quand ils se sont rencontrés, René n’avait plus rien : producteur sur le retour, il allait reprendre ses études d’avocat et a hypothéqué sa maison pour produire le premier disque de Céline. J’ai peut-être une passion encore plus grande pour lui que pour Céline. Quand il était malade, il regardait le Juste Prix et pleurait quand les gens gagnaient”, explique la réalisatrice de 56 ans.

Le film retrace également la naissance des enfants de Céline Dion – René-Charles (19 ans), et les jumeaux Nelson et Eddy (10 ans) -, l’occasion pour Valérie Lemercier d’évoquer son rapport à la maternité. “Je n’ai pas pu en avoir, mais ce n’est pas un drame. J’ai eu un beau-fils avec qui ça n’a pas été très simple au début, d’où l’idée de Cent pour cent cachemire, puis ça l’est devenu, et j’ai adoré ce lien – un lien très fort. Il peut-être compliqué de voir surgir un enfant dans sa vie quand on n’en a jamais eu. J’ai vu des couples adopter et mettre une valise entre l’enfant et eux dans le train pour protéger leur espace”, raconte-t-elle. Une expérience dont elle a pu se servir dans le film, reporté à cause du reconfinement.

Retrouvez l’interview de Valérie Lemercier dans L’Obs, numéro du 29 octobre 2020.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page