Auto-Moto

Reconfinement : les fast-food restent-ils ouverts ?

C’est l’une des questions qui taraudent beaucoup d’internautes, même si tous ne l’avouent pas forcément facilement : est-ce que les fast-food resteront ouverts durant le confinement. Car si Emmanuel Macron avait annoncé mercredi les grandes lignes de cette nouvelle mesure, les détails n’étaient jusqu’alors pas encore connus concernant la liste des magasins restant ouverts ou devant obligatoirement fermés. En effet, le gouvernement avait alors simplement souligné que seuls les commerces de première nécessité avaient le droit de continuer à accueillir du public. Mais alors, quid des restaurants ? Nous en savons aujourd’hui un peu plus, alors que le premier ministre, Jean Castex a détaillé la liste des lieux pouvant garder leurs portes ouvertes. Sans surprise, les commerces alimentaires en font partie, de même que les garages et stations service, les bureaux de poste et les mairies, entre autres.

Mais la vraie bonne nouvelle, celle que vous attendez probablement tous, c’est que les restaurant ont eux aussi le droit de continuer leur activité. Bien sûr, il leur est interdit d’accueillir du public, mais ces derniers peuvent néanmoins livrer, mais également proposer la vente à emporter pour les clients. Le premier ministre a néanmoins rappelé que ces établissements, de même que l’ensemble de ceux qui resteront ouverts, toutes catégories confondues, « devront appliquer les protocoles sanitaires en vigueur ». Il est donc tout à fait probable que des contrôles soient effectués, afin de s’assurer du respect des normes, telles que le port du masque et l’usage de gel hydroalcolique, entre autres. Quoi qu’il en soit, si tous les restaurants peuvent donc continuer leur activité, ce sera également le cas des fast-food, qui pourront donc toujours livrer leurs clients ou proposer la vente à emporter, le Drive étant probablement privilégié.

Attention à l’attestation

Vous pourrez donc sans aucun problème vous rendre dans votre fast-food favori pour déguster un burger en cas de coup de blues ou d’envie subite durant ce confinement, qui durera au moins quatre semaines. En revanche, avant de sauter dans votre voiture, n’oubliez pas de remplir votre attestation, disponible en téléchargement sur le site du ministère de l’Intérieur en version papier ou numérique. Il vous suffira alors simplement de cocher la case « déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats de première nécessité 3 dans des établissements dont les activités demeurent autorisées, le retrait de commande et les livraisons à domicile ». N’oubliez pas de mentionner la date et l’heure, mais également de signer la dérogation, auquel cas elle pourrait alors ne pas être acceptée par un policier un peu trop zélé. Pour rappel, vous pourrez alors écoper d’une amende de 135 €, dont le montant peut alors passer à 200 € en cas de récidive dans les 15 jours. Si vous outrepassez le confinement une 3ème fois en un mois, c’est cette fois-ci une amende de 3 750 € qui vous attend, assortie d’une peine de six mois de prison avec sursis.

Photo : Joiarib Morales Uc / Pixabay

Pour tout savoir sur le reconfinement, découvrez nos derniers articles :

Nouvelles attestations de déplacement : où les trouver ? (pdf, doc…)

Confinement : les concessions automobiles peuvent-elles rester ouvertes ?

Confinement et retour de vacances : pouvez-vous circuler ce week-end ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page