Sports

Quel impact sur le monde du sport ?

Les mesures de reconfinement, qui devraient être annoncées ce mercredi soir par Emmanuel Macron, n’auront sans doute pas le même impact sur le monde du sport qu’en mars dernier.

L’impact du reconfinement sur le sport professionnel

La suite de la saison 2019-2020 n’est pas menacée, a priori. Contrairement à ce qu’il s’est passé en mars dernier, la Ligue 1 devrait ainsi poursuivre son déroulement, avec des rencontres à huis clos.  « Le sport professionnel continuera quel que soit le scénario retenu en termes de restrictions et de protocole sanitaire, assurait l’Elysée auprès de L’Equipe mardi soir. On n’est pas dans le même contexte que la saison dernière. On a quand même une expérience aujourd’hui assez élevée et une maturité dans la manière dont doivent se passer les cadres de restrictions. » Les clubs pourraient ainsi survivre, tant bien que mal, avec l’argent des droits TV (si Mediapro veut bien payer…). Mais ce qui est valable dans le football l’est moins dans d’autres sports moins exposés. En basket, par exemple, certains clubs militent depuis quelques jours pour une pause de la saison de Jeep Elite, le temps d’attendre que le public puisse revenir dans les salles, afin d’assurer quelques revenus. Surtout, ces sports de salle sont particulièrement touchés par l’épidémie (l’ensemble de l’effectif de Pau-Lacq-Orthez a été testé positif), ce qui entraîne des reports en cascade.

L’impact du reconfinement sur le sport amateur

Là encore, il faut faire la distinction entre les sports d’extérieur et les sports de salle. Le basket, le handball et le volley ont déjà commencé à stopper leurs compétitions amateurs. Le football et le rugby, pour ce citer qu’eux, essayent de continuer. La FFR a annoncé mardi soir qu’un Bureau Fédéral se réunirait jeudi, au lendemain des annonces de Macron, « pour proposer aux dirigeants de clubs des mesures fortes permettant d’adapter les compétitions à la situation, tout en les soutenant dans leur quotidien. » Les clubs tentent de poursuivre leur activité, en adaptant la pratique (pas d’accès au vestiaire, notamment). Mais eux aussi sont privés de certains revenus, comme l’a rappelé cette photo d’un arbitre amateur qui a fait le buzz ces derniers jours.

L’impact sur le sport dans le monde

Les compétitions vont continuer de devoir s’adapter aux mesures sanitaires prises dans les différents pays. Une mise sur pause planétaire, comme elle a été observée au printemps dernier, ne semble pas envisageable. Il y aura toujours des annulations, comme il y en a eu ces dernières semaines, comme Paris-Roubaix (cyclisme). Le Tour d’Espagne est d’ailleurs menacé par les mesures de restrictions qui pourraient être prises dans certaines régions. A plus long terme, il est possible que les voyages intercontinentaux soient toujours limités, à l’image des championnats de sport mécanique (F1, MotoGP), qui ne verront cette année que l’Europe et le Moyen-Orient. Mais les principales compétitions européennes (Ligue des champions, Euroligue…) devraient continuer, en espérant que l’impact du Covid-19 se limite à quelques reports.

 

 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page