People

Nathalie Baye “bouleversée” par la ressemblance entre Laura Smet et Johnny Hallyday


Le sourire mutin de sa mère. L’oeil perçant de son père. Fille de Johnny Hallyday et de Nathalie Baye, Laura Smet a hérité de tous les talents… et de tous les traits de ses parents. Interrogée sur cette ressemblance saisissante dans l’émission 20h30 le dimanche, le 25 octobre 2020, la mère de l’actrice a avoué être émue, quelques fois, en regardant la chair de sa chair. “Je pense que pour tous les parents c’est la même chose, a-t-elle expliqué, sur France 2, à Laurent Delahousse. Quand on voit son enfant on voit les mélange. C’est quelque chose de très bouleversant et de merveilleux.

J’étais inquiète, parce que je connais les difficultés de ce métiers

Côté carrière, Laura Smet a également pris le relai. Si elle ne chante pas comme papa, elle joue comme il l’a fait pour Lellouch, Godard ou Costa-Gavras. Elle a même donné la réplique à Nathalie Baye récemment dans la première saison de la série Dix pour cent, en 2015. “J’étais inquiète, avoue sa mère. Parce que je connais les difficultés de ce métier, les écueils, tout ça. Fatalement on est inquiet. Dès que je l’ai vue la première fois dans Les corps impatients [de Xavier Giannoli, en 2003] j’ai été très soulagée parce que j’ai vu qu’elle avait vraiment du talent, un potentiel. Mais après il faut suivre, il faut durer. Percer c’est une chose, durer ça en est une autre. Mais j’ai confiance.

J’espère être une bonne grand-mère

La transmission ne s’arrête pas là. Le 7 octobre 2020, Laura Smet a donné naissance à son premier enfant. Un petit garçon, qu’elle a eu avec Raphaël Lancrey-Javal, qu’elle a symboliquement baptisé Léo. Et puisqu’il s’agit une expérience inédite pour elle, elle a besoin, plus que jamais, des conseils et de l’attention de ses proches. “J’espère être une bonne grand-mère ! Les miennes étaient particulièrement merveilleuses, joyeuses, et me faisaient faire des tas de choses, se souvenait Nathalie Baye dans Madame Figaro. J’espère surtout rassurer ma fille quand elle se séparera de son enfant. Avoir un enfant, c’est découvrir un amour qu’on ignorait jusque-là. Il y a quelque chose de l’ordre de l’unique. Et si on veut bien faire les choses, tout n’est pas facile dans l’éducation, mais la difficulté est intéressante.” Laura Smet est heureusement bien entourée. Maman veille à ses côtés, papa aussi, depuis le Paradis…


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page