Sports

L’OL, un carton sans le ballon

L’Olympique Lyonnais a décroché son troisième succès de la saison en corrigeant une équipe de Monaco (4-1) catastrophique sur le plan défensif. Pourtant, les Gones ont affiché une possession de balle étonnamment faible.

D’un point de vue comptable, l’Olympique Lyonnais va beaucoup mieux. Après avoir enchaîné cinq matches sans victoire entre les 2e et 6e journées, les Gones ont confirmé le succès obtenu à Strasbourg (2-3) en dominant l’AS Monaco (4-1). Mais sur le plan du jeu, celui qui doit permettre à l’OL de viser plus haut, il y a encore une marge de progression évidente.

Que retenir, en effet, de cette première période si paradoxale ? Que la formation de Rudi Garcia, qui dispose pourtant d’excellents manieurs de ballon (Aouar, Paqueta, Guimaraes, Caqueret… – les deux derniers ayant débuté sur le banc), avait décidé d’abandonner le cuir dans les proportions étonnantes (28% de possession de balle à la pause). Et que ça ne l’a pas empêchée de revenir au vestiaire avec un score largement en sa faveur (0-4 !).

Monaco très faible défensivement

On le sait depuis le Final 8 de la Ligue des champions, cette OL version Garcia aime bien laisser le ballon à son adversaire pour mieux le contrer. C’est de cette manière que Memphis Depay a ouvert le score, sur un service en une touche de balle d’Houssem Aouar (1-0, 12e). Puis Karl Toko Ekambi a doublé la mise sur un bel enchaînement dans la surface, après un centre de Tino Kadewere (2-0, 32e), qui ont justifié la décision de Garcia de laisser encore Moussa Dembélé sur le banc.

2-0, c’était déjà sévère pour une équipe de Monaco qui avait su inquiéter Anthony Lopes à plusieurs reprises (3e, 11e, 19e). Mais l’ASM a surtout montré beaucoup de naïveté et de laxisme en défense, en offrant un penalty transformé par Aouar (3-0, 41e), puis le doublé à un Toko Ekambi très en jambes (4-0, 44e). Bref, ce succès est plus inquiétant pour Monaco, qui aura à peine su réagir en seconde période avec un penalty inscrit par Wissam Ben Yedder (4-1, 47e), qu’il n’est totalement rassurant pour l’OL.

Les Rhodaniens, qui auraient pu aggraver la marque en fin de rencontre par Dembélé (77e, 81e), ont certes de quoi être satisfaits de leur soirée. Mais avec cette équipe, si peu régulière ces dernières saisons, on attendra confirmation. L’OL, désormais 6e, revient à deux points du podium. Et c’est à Lille (2e), après une semaine européenne qui se déroulera sans eux, qu’on retrouvera les hommes de Rudi Garcia dimanche prochain.

Lire aussi:
Lille laisse le PSG en tête
Les résultats de la 8e journée
Le classement de la Ligue 1


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page