Politiques

La construction d’une centrale thermique au fioul autorisée en Guyane malgré les engagements de Barbara Pompili


L’administration guyanaise a donné son feu vert, vendredi 23 octobre, pour la construction d’une centrale controversée d’EDF en Guyane, alors que la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, avait demandé de réorienter le projet. 

Par arrêté préfectoral, le préfet de Guyane, Marc del Grande, a “autorisé” la mise en exploitation de la “centrale thermique” d’EDF Pei (Production électrique insulaire) en Guyane, dans une forêt marécageuse de la commune de Matoury. “A la mise en service de la centrale thermique, les moteurs fonctionnent au fioul domestique”, annonce l’arrêté préfectoral.

Barbara Pompili avait pourtant annoncé le 17 octobre, dans un communiqué, “qu’il était hors de question de miser sur le fioul”. “Au regard de l’impact écologique d’un tel projet”, la ministre écrivait avoir “demandé de le réorienter” vers une centrale fonctionnant “aux biocarburants” et ce “dès sa mise en service” annoncée pour 2024.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page