Sports

L’Atlético dans une bonne passe

Luis Suarez et ses coéquipiers enchaînent en Liga.

Dominé par un Real Betis stérile, l’Atlético a fini pas remporter la rencontre dans son antre du Wanda Metropolitano (2-0), samedi soir, dans le cadre de la 7e journée de Liga. Une 3e victoire en championnat qui permet à la formation de Diego Simeone de passer 3e, à deux points du leader, le Real, mais avec un match en moins au compteur.

C’est Marcos Llorente qui a débloqué la situation dans un angle fermé (46e). Nabil Fekir, Antonio Sarabia, Joaquin ou Borja Iglesias n’ont pas eu d’occasions pour égaliser et Luis Suarez, sur un petit centre de Renan Lodi, a mis fin au suspense dans le temps additionnel (91e). Le «Pistolero» est déjà en tête du classement des buteurs avec 4 réalisations (comme Paco Alcacer et Ansu Fati).

Lire aussi:

La réaction de champion du Real
Sans Ronaldo, Messi ne fait plus rien !

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/12

    Neto (6)

    La doublure de Ter Stegen a pris 3 buts mais a été énorme sur une double parade devant Kroos puis une reprise de Kroos en l’espace de quelques secondes en fin de match (86e).

  • 2/12

    Piqué (4) et Lenglet (3,5)

    Le vétéran espagnol est trop passif sur l’ouverture du score (5e) et n’a pas beaucoup pesé défensivement par la suite. Lenglet a eu plus de travail, mais c’est lui qui a donné le penalty au Real (63e).

  • 3/12

    Dest (5,5) et Alba (7)

    Le jeune latéral américain s’est contenté de bien défendre et il l’a fait avec confiance, alors que le vétéran espagnol a fait mal par ses débordements. Il est passeur décisif pour Fati (9e).

  • 4/12

    Busquets (4,5) et De Jong (5,5)

    Une rencontre trop neutre de la part du milieu défensif catalan, tant à la relance qu’à la récupération. Et il a laissé partir Valverde sur l’ouverture du score (5e). Le crack néerlandais, lui, a joué avec plus d’inspiration et plus d’ambition lors des temps forts de son équipe.

  • 5/12

    Pedri (4) et Coutinho (4,5)

    Le jeune de 17 ans a surtout défendu dans le couloir droit et a rarement fait des différences. Le Brésilien, lui, a beaucoup tenté en partant de l’aile gauche mais a souvent manqué de réussite. Il a aussi raté une grosse occasion de la tête (54e).

  • 6/12

    Messi (4) et Fati (6)

    En position de numéro 10, le sextuple Ballon d’Or est à l’origine de l’égalisation de Fati (9e) et il a tenté d’accélérer le jeu plein axe. Mais il a perdu son duel avec Courtois (24e) avant de disparaître en seconde période. En pointe, le jeune international espagnol a donc marqué (9e) et aurait pu s’offrir un 2e but (51e), juste avant son super centre pour Coutinho (54e).

  • 7/12

    Courtois (6)

    Le gardien du Real n’a pas eu beaucoup d’arrêts à effectuer mais il a sauvé les siens en gagnant son duel avec Messi en première période (24e).

  • 8/12

    Varane (6) et Ramos (7)

    L’international français est mal aligné sur l’égalisation (9e), mais il a bien lu les actions adverses en seconde période. Le capitaine, lui, a notamment pris un crochet ravageur de Messi (24e), mais il a encore fait la différence en obtenant et transformant le penalty du 2-1 (63e).

  • 9/12

    Nacho (5), Vazquez (6,5), Mendy (5,5)

    C’est Nacho qui a trouvé Benzema entre les lignes sur l’ouverture du score (5e) mais il a laissé Alba s’échapper dans la foulée (9e). Peu inquiété, il a cédé sa place à Lucas Vazquez (43e), qui a été excellent défensivement en seconde période. Mendy, à gauche, a bien participé au jeu avant de se contenter de boucler son couloir.

  • 10/12

    Casemiro (4) et Kroos (6,5)

    Le numéro 6 brésilien a fait une première période horrible, avec des imprécisions techniques et des grosses fautes. Il a été plus précieux à 2-1. A ses côtés, Kroos a été le patron technique de l’équipe, comme souvent. Il aurait pu marquer en fin de match (86e).

  • 11/12

    Valverde (7) et Asensio (5,5)

    Le milieu uruguayen a ouvert le score d’entrée (5e) et son volume de jeu a ensuite fait beaucoup de bien. Asensio, lui, a mis du temps pour se montrer dangereux mais a été adroit avec la balle au fil de la rencontre.

  • 12/12

    Benzema (7) et Vinicius (5)

    «KB9» a été remarquable en jouant entre les lignes. C’est lui qui a lancé Valverde sur l’ouverture du score (6e) et il aurait pu de nouveau être passeur décisif pour Vinicius (7e). L’ailier brésilien a été moins mordant qu’à l’accoutumée et brouillon.



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page