Sports

Griezmann-Hazard, qui est le plus gros flop ?

Recrutés pour plus de 100 millions d’euros il y a un an, Antoine Griezmann et Eden Hazard n’ont pas réussi à se rendre indispensables au Barça et au Real, loin de là. Leurs situations sont différentes, mais les deux joueurs sont en échec.

Ils auraient dû être les deux stars du Clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid, ce samedi après-midi. Mais l’un, Eden Hazard, ne jouera pas, tandis que l’autre, Antoine Griezmann, n’est pas même sûr d’être titulaire. Les deux joueurs ont un point commun, celui d’avoir été acheté une fortune à l’été 2019 (120 millions d’euros pour le Français, 115 millions pour le Belge), et un autre, celui de ne pas voir justifié les attentes placées en eux pour le moment. Pourtant, leurs situations ne sont pas tout à fait comparables.

Lire aussi: Barça-Real en direct

Au moins, Griezmann joue

Leur bilan statistique plaide en faveur du Français. Griezmann, depuis le début de la saison passée, a disputé 52 matches avec le Barça, et marqué 15 buts. Des chiffres qui doivent faire envie à Hazard, qui n’a joué que 22 matches, et n’a marqué qu’un seul petit but. Le Belge, qui a été longuement éloigné des terrains en raison d’une blessure à la cheville, aura affiché un état de forme des plus incertains depuis son arrivée à Madrid.

Pourquoi Griezmann est un problème pour le Barça

Trois entraîneurs se sont succédés sur le banc catalan, et aucun n’a trouvé où faire jouer Griezmann. Impossible de reproduire le schéma qui fonctionne en équipe de France, où le Mâconnais tourne autour de Giroud. Quand Suarez était encore Barcelonais, c’est à Messi que revenait ce rôle. Et cette saison, Ronald Koeman est parti sur une autre option. Après avoir envisagé d’aligner Griezmann en pointe, le technicien néerlandais utilise Messi en faux n°9. Le revenant Philippe Coutinho a gagné sa place de titulaire en n°10, et la pépite Ansu Fati se régale à gauche.

« Grizi », lui, doit s’exiler à droite, où il ne rayonne pas, et subit désormais la concurrence des autres ailiers du club (Trincao, Pedri, Dembélé). Le vrai problème pour Griezmann est que si la complicité technique est évidente entre Messi et Fati, elle ne l’est pas entre le Français et l’Argentin, qui aiment occuper les mêmes zones. Et si ça ne fonctionne pas entre Messi et un autre joueur, ce n’est pas Messi qui va sur le banc.

Pourquoi Hazard est un problème pour le Real

En réalité, Hazard est surtout un problème pour Zidane. C’est l’entraîneur français qui a fait le forcing pour le faire venir à Madrid, et c’est pour faire plaisir à son coach que le président Florentino Perez a déboursé 115 millions d’euros pour le recruter à Chelsea. Le premier « gros » transfert du Real depuis l’arrivée de Gareth Bale en 2013. Hazard est une recrue estampillée Zidane, et l’échec du Belge est donc aussi celui de son entraîneur.

D’autant que le recrutement de l’été dernier, dans son ensemble, est pas loin d’être catastrophique. Luka Jovic (60M€) est un flop, Eder Militao (50M€) est remplaçant. Seuls Ferland Mendy (48M€) et Rodrygo (40M€) donnent satisfaction, mais cela fait tout de même 300 millions d’euros investis pour un rendement insuffisant, et cela a empêché le Real de se positionner sur de gros dossiers (Mbappé, Haaland) cet été. En remportant la Liga, grâce aux « anciens » (Ramos, Benzema, Courtois…), Zidane s’est acheté une certaine tranquillité. Celle-ci a volé en éclat avec le début de saison poussif du Real, qui rappelle que Cristiano Ronaldo n’a pas été remplacé. En tout cas par Hazard.

Quel est le plus gros flop ?

Difficile à dire. Griezmann a plus apporté qu’Hazard, mais il semble que le mal soit plus profond. Si Hazard revient en forme physique, il retrouvera sa place dans le onze du Real et pourrait jouer un rôle important. Griezmann, lui, a vu défiler trois entraîneurs et aucun n’a trouvé la solution le concernant. Plus de temps, de vécu commun avec Messi et les autres, lui permettrait-il d’être plus à l’aise sur le terrain ? Rien ne permet de l’affirmer et il reste surtout l’impression que le Barça a (déjà) envie de tourner la page Griezmann, puisque le Français a été plus ou moins proposé à d’autres clubs cet été, comme le PSG. Au Real, on garde encore l’espoir pour Hazard, même si on n’a pas trop le choix. Le Belge a vu sa valeur marchande chuter (60 millions d’euros selon Transfermakt), en-deçà de celle de Griezmann d’ailleurs (80M€), alors que les deux joueurs ont le même âge (29 ans).

Lire aussi:
Barça-Real, les compos probables

Piqué critique la gestion du cas Messi
Analyse: Messi en « faux 9 », ça donne quoi ?

 

 

 

 

 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page