Sports

Cologne: Zverev stoppe Mannarino

A l’image de Gilles Simon face à Jannik Sinner, Adrian Mannarino a échoué en quarts de finale du deuxième tournoi ATP de Cologne face à Alexander Zverev. Diego Schwartzman, après avoir sauvé une balle de match, s’est également qualifié aux dépens d’Alejandro Davidovich Fokina.

Deux de chute pour les Français lors des quarts de finale du deuxième tournoi ATP de Cologne. Après Gilles Simon, Adrian Mannarino a échoué de haute lutte face à Alexander Zverev. La tête de série numéro 1 a vu le Français répondre immédiatement à son break précoce dans la première manche mais c’est bien l’Allemand qui a eu le dernier mot, mettant sous pression son adversaire qui était au service pour rester dans le set et qui a craqué à la quatrième balle de break contre lui. Les deux joueurs n’ont ensuite pas su saisir leur chance sur le service adverse en début de deuxième manche, jusqu’au huitième jeu. Alexander Zverev a alors mis le coup d’accélérateur nécessaire pour servir pour le match mais le 7eme joueur mondial a vacillé et permis à Adrian Mannarino de recoller et de l’emmener au jeu décisif. Un tiebreak que le Français a dominé pour revenir à une manche partout. Un seul break aura suffi dans la dernière manche mais c’est Alexander Zverev qui l’a réalisé dans le septième jeu avant de conclure à sa première balle de match (6-4, 6-7, 6-4 en 2h40).

Tête de série numéro 2 du tournoi, Diego Schwartzman a dû s’employer quant à lui pour prendre le meilleur sur Alejandro Davidovich Fokina. L’Argentin est, en effet, totalement passé à côté de son début de match et a concédé les trois premiers jeux dont deux breaks avant d’en effacer un. Mais le jeune Espagnol n’a rien lâché et, grâce à un nouveau break dans le septième jeu, a remporté sans coup férir la première manche avant de repartir sur le même rythme en breakant son adversaire d’entrée de deuxième set.

Diego Schwartzman a toutefois su répondre pour revenir à un jeu partout et passer devant en remportant son jeu de servie mais il a ensuite frisé la correctionnelle. L’Argentin a, en effet, perdu les quatre jeux suivants et a même dû écarter une balle de match à cinq jeux à deux pour Alejandro Davidovich Fokina. Revenu à cinq jeux partout, Diego Schwartzman a une nouvelle fois échangé les breaks avec l’Espagnol avant un jeu décisif où les points remportés au service se sont limités à deux, tous pour l’Argentin qui a pu égaliser à une manche partout. C’est alors qu’Alejandro Davidovich Fokina a sans doute payé les efforts consentis. L’Espagnol a concédé les quatre premiers jeux de la dernière manche avant de voir Diego Schwartzman sceller le sort du match sur son service (2-6, 7-6, 6-1 en 2h11).

Toute l’actu Tennis


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page