Politiques

faire perdurer la culture en pleine crise sanitaire

La ville d’Avignon (Vaucluse) n’a plus le même cachet lorsqu’elle est privée de ce qui l’anime habituellement chaque été : son festival regroupant des dizaines d’artistes. En 2019, un record avait été établi avec près 110 000 billets vendus. L’édition 2020 n’a, elle, pas su tenir en raison de la crise sanitaire en France. Jeudi 22 octobre, les organisateurs espèrent pouvoir garantir une semaine où les spectacles auront lieu, tout en respectant certaines contraintes sanitaires.

Comme dans de nombreuses villes du pays, Avignon doit apprendre à vivre avec un couvre-feu qui prend place dès 21 heures. Par conséquent, tous les spectacles vont être avancés de trois heures pour s’assurer qu’ils aient bien lieu. Une nouvelle contrainte pour Jean Bellorini, metteur en scène du “Jeu des Ombres”, dont le tant attendu spectacle aura finalement lieu à 17h30. Pour autant, l’appel de la scène est trop forte. Il préfère s’adapter et jouer plus tôt au lieu d’annuler. 

Le JT

Les autres sujets du JT


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page