Sports

Débouté par le Conseil d’Etat, l’OL en remet une couche

Le Conseil d’Etat a rejeté vendredi le recours de l’OL intenté au printemps dernier pour contester l’arrêt du championnat de France dicté par la LFP face à la crise sanitaire.

L’OL a épuisé ses recours quant à la contestation des mesures prises par la Ligue de football professionnel, au printemps dernier, et à l’arrêt des championnats de L1 et de L2 face aux menaces de la pandémie. Comme Amiens, relégué à l’échelon inférieur, l’AC Ajaccio, Troyes et Clermont, privés d’opportunité de promotion, le club lyonnais a été débouté dans son ultime appel ce vendredi par le Conseil d’Etat.

Si « d’autres solutions étaient envisageables », le Conseil d’Etat estime que l’arrêt de la saison à la 28e journée (soit 73% de l’exercice accompli) « n’est pas entaché d’erreur manifeste d’appréciation, y compris au regard de l’objectif d’équité et d’intégrité des compétitions sportives ». « Il n’apparaît pas que la Ligue aurait porté une appréciation manifestement erronée », ajoute dans ses conclusions le conseil, qui précise à l’adresse de l’OL que « contrairement à ce qui est soutenu, l’allégation selon laquelle ce choix aurait été motivé par la volonté de pénaliser le club de l’Olympique Lyonnais n’est pas établie ».

L’OL ne lâche pas l’affaire

Une analyse qui n’est évidemment pas celle des Gones. Dans un communiqué diffusé ce vendredi soir, le club rhodanien « prend acte » de ce jugement, mais « confirme sa volonté de poursuivre exclusivement son recours indemnitaire contre la Ligue de Football Professionnel ». Et de conclure avec ironie: « Dans le contexte de la deuxième vague, on peut d’ailleurs s’interroger: pourquoi la LFP n’arrête-t-elle pas à nouveau le championnat comme elle l’a déjà fait en avril ? »

Lire aussi:
Aulas: « Quelle tristesse pour la France ! »
Villas-Boas esquive le sujet Benedetto et balance sur Lille
Indice UEFA: Que peut espérer la France ?

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/12

    Nos 11 maillots préférés de Ligue 1

    Découvrez notre classement et nos notes !

  • 2/12

    Bordeaux domicile (5,5/10)

    Nouvel équipementier des Girondins, adidas offre un maillot home bleu marine sublimé par des rayures foncées. En dessous de l’habituelle scapulaire blanche, le sponsor maillot est toutefois trop envahissant.

  • 3/12

    Metz extérieur (6/10)

    Kappa propose 3 superbes maillots du FC Metz. Sur la tunique away, «les lignes blanches et crème» offrent un rendu impeccable et la finition en grenat est parfaite. A noter que le club a opté pour la seule Croix de Lorraine en emblème et non son logo entier.

  • 4/12

    Rennes extérieur (6/10)

    Pour le 2e maillot du Stade Rennais, Puma s’est lancé dans un sacré défi, celui de reprendre les motifs du drapeau breton avec ces fameuses mouchetures noires. Le dosage entre les différentes bandes est remarquable. C’est une grande réussite !

  • 5/12

    PSG extérieur (6,5/10)

    Nike a repris le motif Hechter pour les deux maillots du PSG avec un away blanc super propre, frappé de sa bande rouge centrale. Le col façon polo ne plaira pas à tout le monde, néanmoins.

  • 6/12

    OM domicile (6,5/10)

    Le premier maillot de l’OM brille par sa simplicité. Des rayures et des «formes géométriques», presque invisibles, donnent un fond blanc magnifique. Comme pour les autres maillots Puma cette saison, le col et les bords de manche bleu (la couleur du logo) sont parfaits.

  • 7/12

    Angers domicile (6,5/10)

    Equipementier du SCO depuis 2013, Kappa a souvent eu du mal à composer avec le design du club. Cette fois-ci, les rayures noires sur fond blanc (pour une fois appliquées aux manches) en font un très beau maillot. D’autant que le sponsor est bien intégré.

  • 8/12

    Nice extérieur (7/10)

    Si le maillot home du Gym n’est pas à notre goût, le 2e maillot pensé par l’équipementier italien Macron est sublime. Une double bande rouge et noir est utilisée pour le col, le bord des manches mais aussi pour entourer le sponsor maillot.

  • 9/12

    Monaco domicile (7,5/10)

    Pour la tunique classique de l’ASM, Kappa avait opté pour une diagonale à hauteur du ventre l’an dernier. Cette fois-ci, la diagonale débute sur l’épaule droite pour un rendu magnifique.

  • 10/12

    Lorient extérieur (7,5)

    Kappa est encore à l’honneur et réalise un autre maillot clair magnifique, en l’occurrence l’away blanc du FC Lorient. La bande diagonale orange, avec des nuances d’orange, est une idée géniale.

  • 11/12

    PSG domicile (8,5/10)

    Pour les 50 ans du PSG, Nike reprend à la perfection la «bande Hechter» rouge pour rappeler l’époque glorieuse du club. Les petites bandes blanches donnent du relief à ce maillot, le col en V est bien pensé et le logo d’Accor ne gâche pas trop la tunique.

  • 12/12

    Metz third (8,5/10)

    Notre coup de cœur et notre vainqueur à égalité avec le maillot du PSG. Le choix de la couleur, un «bleu pétrole», envoie ce third du FC Metz au-dessus du game. Le grenat, la couleur du club, reste présent et le sponsor maillot a une taille parfaite. Décidément, Kappa a fait le bonheur de ses 5 clubs de Ligue 1.





Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page