Auto-Moto

La Kia Stinger restylée arrive en France

Il y a quelques mois, nous annoncions dans nos colonnes l’arrivée d’une version restylée de la Kia Stinger, qui méritait bien un petit coup de jeune après trois ans sur le marché. Malgré une carrière très confidentielle, du fait d’un positionnement bien particulier, pas forcément très en vogue en France, la berline coréenne n’a jamais flanché et a décidé de poursuivre sa commercialisation chez nous. Une décision étonnante mais évidemment appréciée, à l’heure où les constructeurs ont de plus en plus tendance à supprimer des modèles peu rentables, afin de limiter leurs dépenses. Ce n’est pas que qu’a voulu faire Kia ici, et ce malgré les quelque 317 ventes réalisées dans l’hexagone au cours de l’année dernière. Mais pas question de se plaindre, car les modèles sortant quelque peu du lot comme elle se font désormais de plus en plus rares. C’est donc dans une nouvelle version restylée que la berline revient chez nous, profitant d’évolutions très subtiles sur le plan esthétique, mais affichant une gamme de motorisations quant à elle revue en profondeur.

Sur le plan esthétique, les évolutions se sont ici majoritairement concentrées sur la partie arrière de l’auto, qui profite entre autres d’un nouveau bouclier, accueillant pas moins de quatre sorties d’échappement rondes. Les feux ont quant à eux été assombris, tandis que les clignotants s’offrent un nouveau dessin évoquant un drapeau à damier. La face avant demeure quant à elle quasiment inchangée par rapport à la précédente mouture, un choix assumé permettant de réduire les dépenses, alors que l’auto plaît déjà beaucoup sous cette forme. Cette version restylée, disponible dans une seule finition GT, se distinguer par ailleurs  par des jantes de 19 pouces qui viennent joliment compléter l’ensemble. A l’intérieur, tout est livré de série, que ce soit les sièges en cuir Nappa rouge ou noir, le nouvel écran tactile de 10,2 pouces ou encore Apple CarPlay et Android Auto. S’ajoutent à cela pléthores d’aides à la conduite, telles que l’aide au maintien dans la voie, le régulateur de vitesse adaptatif couplé à la navigation ou l’alerte des occupants arrière.

Seulement une motorisation

Berline dans un monde de SUV, la Kia Stinger ne fait vraiment rien comme les autres, et cette version restylée le proue une fois de plus. Et pour cause, seul le gourmand V6 3,3 litres biturbo de 366 chevaux est conservé, sans doute afin de mieux affirmer le positionnement haut de gamme de l’auto. Un choix assumé mais qui se traduira par un malus de 30 000 € l’année prochaine, qui ne devrait pas franchement aider les ventes de la berline sur notre territoire. Quoi qu’il en soit, exit donc les quatre cylindres 2,0 litres essence et 2,2 litres diesel de respectivement 245 et 200 chevaux, qui constituaient alors jusqu’à présent les autres alternatives disponibles. Pour rappel, le V6 est associé à une boîte automatique à huit rapports et à la transmission intégrale, tandis que le 0 à 100 km/h est alors abattu en 4,9 secondes seulement.

Déjà disponible à la commande, la nouvelle Kia Stinger restylée est affichée au tarif unique de 63 190 €, ne proposant alors quasiment aucune option. Une stratégie bien connue chez le constructeur, qui propose déjà des finitions très bien équipées, notamment sur la GT coiffant la gamme.

Découvrez nos derniers articles sur Kia :

Essai Kia Ceed SW Hybride Rechargeable 2020 : break branché

Kia donne plus de détails sur son Sorento hybride

Le Kia Stonic restylé passe à l’hybridation légère


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page