Femme

Comment porter le cardigan de façon plus rock ?

Longtemps mal-aimé, ce gilet en laine qu’on croyait démodé se réinscrit pour le deuxième hiver consécutif, dans le répertoire des tendances. Cette pièce indispensable du vestiaire automnal qui a ce je-ne-sais-quoi de très parisien, fait contre toute attente grimper notre quotient stylistique depuis la chute des températures.

Le cardigan : un vêtement pas si ancien finalement

Porté à ses prémices par les pêcheurs français et anglais, le cardigan fit pourtant son apparition courant XIXe siècle. En réalité, ce gilet populaire emprunte son nom à son premier adepte, James Thomas Brudenell, comte de Cardigan et lieutenant-général de l’Empire britannique, devenu un héros de guerre en 1854, après un triomphe légendaire durant la bataille de Balaklava. C’est de cette façon, que le cardigan fit ainsi son entrée dans la haute société avant d’être réinterprété par Gabrielle Chanel qui attesta son élégance et contribua à façonner sa notoriété.

Une pièce intemporelle

Pas seulement dénichable en boutique, le cardigan a ce doux mérite de recycler notre garde-robe en pouvant facilement se piocher en friperie. À mi-chemin entre un pull réconfortant et une veste légère, ce gilet dépourvu de col, se distingue notamment par son boutonnage sur le devant, mais aussi par son esthétique hautement rétro. Ainsi, pour réveiller cette pièce légèrement endormie, les modeuses ne manquent pas d’y injecter un dose de rock, histoire de lui apporter du caractère.

Réveiller le côté rock d’un cardigan

Avant de se lancer tête baissée dans cet exercice périlleux, il est essentiel de se tourner vers un modèle qui saura se démarquer, ou que l’on pourra facilement dévergonder.

Le cardigan autrichien 

Pour les romantiques dans l’âme, le cardigan autrichien est l’allié idéal. Traditionnellement brodé de fleurs et envisagé en coloris pastel, il demeure le plus challengeant, quand on souhaite revisiter cette pièce de manière plus rebelle.

Ainsi, on l’envisagera porté à même la peau, légèrement déboutonné, et associé avec des pièces brutes faites en cuir ou en toile denim : un jean taille haute, un sac à main rigide, une paire de combat boots, une ceinture large pour wrapper la taille puis structurer l’ensemble. Et côté accessoires, on se tournera vers des lunettes de soleil à verres ambrés ou noirs, pour renforcer l’attitude conquérante du look.

Le cardigan à imprimés

Qu’il soit à motifs pied-de-poule, pied-de-coq, Vichy, à carreaux, logotypé, ou bien à rayures, le cardigan à imprimés se twiste facilement avec des basiques de la garde-robe.

Pour le légitimiser sur le bitume, les modeuses qui assurent jouent soit la carte du all-over, qui consiste à l’associer avec un pantalon ou une jupe coordonnée, ou bien à l’inverse, de contraster avec des vêtements unis, de teintes vives ou sobres.

Le cardigan monochrome

S’il rejoint les camaïeux de noirs et de gris, le cardigan uni assure à lui seul un premier pas vers une tenue rock. Pour accentuer cet effet, on le twistera simplement avec des accessoires de même consonance : une ceintre à sangle argentée esprit far west, une paire de santiags, des rangers militaires, des lunettes aviateur, un stacking (accumulation) de colliers …

À contrario, s’il est de couleur pop, on l’associera avec des vêtements et des accessoires confectionnés à partir de matières interpellantes : du lamé, du matelassé, du cuir glacé, du vinyle ou encore du velours (lisse ou côtelé) à condition que sa couleur soit intense.

À lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page