Acceuil

Zannone: l’île aux orgies interdite en Italie

(CNN) – Avec des eaux vert émeraude, un ciel bleu et un paysage désert et accidenté, Zannone a tout ce que vous attendez d’une île italienne presque déserte destination. Il a également la réputation de quelque chose d’un peu plus inattendu:

Orgies.

“Vous voyez cette villa coloniale blanche là-haut?” dit l’ancien pêcheur Giorgio Aniello en pointant du doigt une villa au sommet d’une falaise surplombant la mer Tyrrhénienne. “C’est là que le marquis Casati Stampa a organisé de somptueuses parties sexuelles.”

Aniello est un visiteur régulier de Zannone, emmenant les touristes en bateau vers l’atoll le plus sauvage de l’archipel pontin au large de la côte ouest de Italie. La grande attraction, outre la beauté naturelle de l’île, est son passé sombre et sexy, dont la plupart se concentre sur le marquis et sa femme, Anna Fallarino, une ancienne actrice.

“C’était un homme obscène, un voyeur qui aimait regarder et photographier sa femme starlette devenir perverse en train de coucher avec d’autres gars plus jeunes”, ajoute Aniello, profitant de contes classés R alors qu’il navigue dans un labyrinthe de falaises jaune rougeâtre, vieux les pêcheries de pierre et les piles de mer.

«Puis un jour il en a eu marre du trio, a tiré sur les deux amants et s’est suicidé.

Maigre-trempage

La piscine romaine où Anna Fallarino aimait nager nue.

La piscine romaine où Anna Fallarino aimait nager nue.

avec l’aimable autorisation de Corpo Forestale Stato

Au cours des années 1960, Zannone – traduit par «big fang» en italien – était une retraite secrète que le couple aristocratique chic et sexuellement aventureux avait loué à l’État.

«Le noble est allé à la chasse tandis que sa belle épouse a tué le temps en faisant différentes activités», dit Aniello.

Celles-ci, ajoute-t-il, comprenaient des plongées maigres dans les anciennes piscines romaines et se divertir sur la plage avec d’autres hommes.

L’isolement de l’île en a fait un endroit idéal pour accueillir des fêtes masquées qui aboutiraient à des scènes débauchées rappelant «Eyes Wide Shut» de Stanley Kubrick. Et son décor exotique correspondait aux photographies de nu provocantes d’Anna prises par son mari.

Cimetière de bouteilles

Des dizaines de yachts et de bateaux à moteur débarquaient pendant les week-ends alors que des ducs, des barons, des comtesses, des VIP et des milliardaires passaient.

Les invités et les hôtes ont beaucoup bu. Lors de récents travaux d’entretien, des tas de bouteilles cassées et des éclats de verre ont été retrouvés enfouis dans le sol par les autorités locales. Selon les rumeurs, la villa comportait également une “salle de miroir cachée” pour espionner les sessions sexuelles intenses.

“La villa était un rendez-vous de la société des jets chauds”, se souvient l’ancien gardien Salvatore Pagano, un vieux chien de mer de Zannone qui vivait autrefois à côté des marquis. “C’était fou ici.”

Les résidents vivant sur l’île voisine de Ponza, d’où partent les visites guidées d’aujourd’hui, se souviennent encore du couple scandaleux.

«Nous savions tous ce qui se passait là-bas», explique le guide touristique Riccardo Peci. “Il a été surnommé” l’île des fêtes sexuelles “, mais personne n’a jamais dit un mot à ce sujet à l’époque.”

Secret de polichinelle

Italie Zannone 4 avec l'aimable autorisation du Parco Circeo-Marco Buonocore

Aujourd’hui, le terrain accidenté de Zannone est en grande partie désert.

avec la permission de Parco Circeo-Marco Buonocore

«C’est ce que nous appelons le secret d’un Pulcinella», ajoute-t-il, ce qui signifie que tout le monde le savait. Puis les choses sont devenues incontrôlables.

Les jeux érotiques se sont terminés par un bain de sang en 1970, lorsqu’Anna est tombée amoureuse de l’un de ses nombreux beaux amants. Dans un accès de jalousie, son mari a tué le couple, puis s’est tiré une balle dans la tête dans leur grenier à Rome.

Les tabloïds italiens se sont précipités pour publier des parties du «journal de velours vert» secret du marquis, dans lequel il avait apparemment écrit en détail sur les triangles d’amour de sa femme. Les trouvailles les plus chaudes, cependant, étaient les 1500 photos indécentes enfermées dans les tiroirs de son bureau.

Il n’y a rien sur Zannone aujourd’hui, pas même un bar. Juste un phare et la villa blanchie à la chaux avec des colonnades et un patio surplombant la mer, qui ont maintenant besoin d’une rénovation complète.

La villa a été construite dans les années 1930 et est passée d’une famille noble à une autre. L’aristocratie italienne avait toujours utilisé l’île comme réserve de chasse privée, la peuplant de centaines de moutons sauvages mouflons. Les moutons, seuls habitants modernes de Zannone, sont désormais une espèce protégée, chez eux sur les falaises abruptes et sombres.

De la prière au péché

Italie Zannone 5 avec l'aimable autorisation du Parco Circeo-Marco Buonocore

Les eaux cristallines de l’île rivalisent avec celles des Seychelles.

avec la permission de Parco Circeo-Marco Buonocore

Pour les visiteurs, la randonnée vers la maison du marquis, située sur le point culminant de Zannone, est difficile.

La villa elle-même se trouve sur le terrain d’un monastère médiéval en ruine orné de statues en terre cuite ornées de fresques et abritant une minuscule chapelle. C’est un curieux mélange de sacré et de blasphématoire.

«La villa était une construction illégale», dit Peci. “Comment permettre de construire sur un site archéologique? Zannone est passé d’un lieu de méditation, de silence et de prière à un lieu de transgression et de scandales.”

Lorsque les nuits de décadence du couple aristocratique se sont terminées par une tragédie, le manoir a été fermé et l’île a été récupérée par l’État.

Plage privée

Maintenant, l’île est le terrain de jeu des visiteurs, qui peuvent se baigner dans les mêmes eaux où Anna Fallarino a gambadé.

C’est un endroit attrayant. Depuis le bateau d’excursion, il est possible de plonger et de nager sous la villa jusqu’à la plage de galets privée que la femme du marquis appréciait autrefois. Les troncs d’arbres tombés, les palmiers et les algues vertes fluorescentes le font ressembler à un paradis aux Seychelles.

A proximité se trouvent les restes en ruine d’anciennes pêcheries autrefois utilisées pour élever des murènes.

De nos jours, les équipes de biologistes, de scientifiques et d’ornithologues sont les seules autorisées à passer – occasionnellement – la nuit à camper dans des tentes.

Lorsque le soleil se couche, les touristes regagnent leurs bateaux et Zannone redevient une île interdite, bercant ses nombreux secrets.

Y arriver

Zannone est accessible uniquement par bateau depuis l’île sœur de Ponza.

Les anciens pêcheurs emmènent désormais les visiteurs en excursion à la journée (27 € par personne) plusieurs fois par semaine. Le déjeuner est servi à bord avec des collations et des boissons. Les bateaux partent du port de Ponza à 11 heures et reviennent à 17 heures.

Silvia Marchetti est une journaliste indépendante basée à Rome. Elle écrit sur la finance, l’économie, les voyages et la culture pour un large éventail de médias, notamment MNI News, Newsweek et The Guardian.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page